| | | |

PERMACULTURE - Potagers en lasagnes, spirales aromatiques... Nombreuses sont les façons de cultiver ses propres fruits et légumes de façon écolo ! Et si vous découvriez aussi la piscine à légumes ?

Les piscines à légumes, drôle d'expression n'est-ce pas ? Elle désigne une sorte de carré potager entouré de ballots de paille. Vous n'y nagerez donc pas, mais vous pourrez cultiver de nombreux légumes tout en étant respectueux de la nature !

Avec ces "piscines", l'association Autre Champ sensibilise les riverains à l'autoproduction de semences et aux vertus des plantes médicinales. Dans un espace urbain surchargé par le béton et la pollution, ils promeuvent une agriculture pour faire respirer les villes et créer du lien social entre les habitant-es.

Ce joli nom a été inventé par des enfants qui côtoient l'association, trouvant à ce mode de culture un lien de parenté avec des mini jacuzzis, preuve qu'ils se sont approprié cette initiative.

© Deux enfants qui mettent la main à la pâte Autre Champ

Les piscines à légumes : des buttes en lasagnes plus productives

Ce concept de piscine à légumes est né l'an dernier avec une première piscine à légume qui a été très fructueuse "On avait 30 aubergines sur 1 m², 4 gros pieds de basilics, 4 pieds de piments et des fleurs, raconte Charles Thiebaut de l'association Autre Champ. On associe des plantes qui aiment bien être ensemble. On a aussi cultivé des pastèques et des melons." Et le tout sans utiliser aucun pesticide.

Le principe est simple, il reprend celui des buttes en lasagnes qui s'inscrit dans une logique de permaculture : des matières azotées et carbonées en couches. Grâce à cela, on obtient un terreau très riche. "C'est un substrat très riche pour la culture, précise-t-il. Cette année, nous allons essayer les carottes, des légumes feuilles ou encore des courgettes."

"Au lieu de faire une butte à même le sol, on fait un coffrage avec un ballot de paille. Cela permet de faire un réservoir d'eau". Le ballot de paille permet de stocker plusieurs centaines de litres d'eau sur de petites surfaces ! L'eau est redistribuée petit à petit, par capillarité. Cette gestion optimale permet d'arroser sans gaspiller.

© Autre Champ

Les piscines à légumes sont devenues un repère dans le quartier

Cette initiative attire beaucoup de visiteurs et visiteuses, que ce soit des adultes ou des enfants avec leurs parents. "Les piscines à légumes sont devenues un repère dans le quartier", témoigne Charles Thiebaut. "C'est la troisième saison et cela fonctionne bien. " De nombreuses familles sont séduites par le concept et reviennent constamment avec de nouvelles personnes. 

© Autre Champ

"On a un temps collectif de jardinage, puis un temps d'atelier pour enfants, explique Charles Thiebaut. Ce sont les habitants qui gèrent : ils plantent eux-mêmes plantes et graines." L'association répartit ensuite équitablement le fruit de leurs récoltes.

Installées dans un petit parc de Villetaneuse (Seine-Saint-Denis), les piscines sont le cœur du jardin partagé où les riverains se retrouvent autour de leur amour des plantes et de la culture de fruits et légumes. Vous pouvez d'ailleurs y participer, puisque le 20 mai 2018, Autre Champ organise une journée porte ouverte avec distribution de graines et de semis bio. Et pourquoi pas faire votre propre piscine dans votre ville !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Tout pour un jardin à hauteur d'enfant !

Passez à l'action