|

JARDINAGE - Tout ce qu'il faut savoir pour avoir une pelouse bien moelleuse dans laquelle s'allonger l'été venu.

L'hiver est enfin derrière nous. Finies les températures négatives et les gelées. Les arbres commencent à bourgeonner, la nature reprend peu à peu vie. Le moment est venu de prendre soin de votre pelouse, laissée au repos pendant tout l'hiver.

Alors que l'on réinvesti son jardin avec l'arrivée du printemps, on constate souvent que notre pelouse est grignotée par la mousse et les mauvaises herbes. Afin de retrouver un superbe gazon pour l'été, voici quelques conseils avisés.

Refertiliser la pelouse avec de l'engrais

En mars-avril, il est nécessaire d'apporter de l'engrais à sa pelouse. Riche en azote, il stimulera la reprise de la végétation. Une opération que l'on peut répéter en mai, si vous estimez que votre pelouse n'est pas assez dense.

Côté engrais, il est toujours préférable d'utiliser des engrais écologiques, qui, en plus d'être tout aussi efficaces que leurs cousins phytosanitaires, sont meilleurs pour la planète.

Gouano, sang séché, basalte, purin d'orties, les engrais naturels sont nombreux. On peut également en trouver en magasin

Scarifier la pelouse

La scarification, qui consiste à lacérer la surface du sol à l'aide d'un râteau spécialement dédié à cet usage, s'effectue sur une profondeur d'environ 2 à 3 cm. Cette opération vise à retirer la mousse, déraciner les mauvaises herbes ou encore améliorer la croissance de la pelouse, puisque l'eau y pénétrera beaucoup mieux.

Côté outils, il existe des scarificateurs manuels avec manche, d'autres montés sur roues. Il y en a même des électriques.

  • La scarification de la pelouse s'opère deux fois par an, une fois à l'automne et l'autre au printemps. Pour se faire, il faut procéder en plusieurs étapes :
  • tondre la pelouse assez courte
  • passer le scarificateur par passage croisés (à la verticale puis à l'horizontale), sur un terrain de préférence humide
  • récupérer les déchets pour permettre à la pelouse de mieux respirer
  • éviter de marcher dessus pendant quelques jours

Regarnir le gazon

Une fois votre terrain scarifié, si votre pelouse est dégarnie par endroits, vous pouvez effectuer des semis sur ces zones. Il existe des gazons de regarnissage dont les graines, enrobées, n'attirent pas les oiseaux et dont la germination est plus rapide.

Le début du printemps est la période idéale pour le regarnissage, puisque la pluie se chargera de l'arrosage des graines à votre place !

Il vous faut donc :

  • tondre la pelouse
  • éliminer les cailloux et autres racines
  • épandre les semences à la main, en quadrillant le terrain
  • recouvrir la zone de terreau
  • passer un coup de rouleau pour imprégner les graines dans le sol
  • arroser en fine pluie

Il ne reste plus qu'à laisser la nature faire les choses, sans la déranger : évitez de marcher sur la zone pendant 3 semaines.

Tondre régulièrement

Dès le mois d'avril, le gazon reprend sa pousse avec vigueur, il est donc nécessaire de reprendre les tontes. Tout en trouvant le rythme idéal pour son gazon en fonction du climat et de son allure de croissance.

Les premières tontes se font assez haut (les tondeuses disposent toutes de plusieurs hauteurs de tontes), afin d'éviter le bourrage après les longs mois d'hiver.

Pour les tontes suivantes, on baisse la hauteur de coupe. On la relève à la fin juin, afin d'éviter d'avoir un gazon tout sec. 

Arroser assidûment 

Concernant l'arrosage, en fonction du climat, il débute au mois de mai, notamment si le printemps a été sec. Au printemps, préférez l'arrosage le matin et en fin de journée l'été. 

 >> Retrouvez tous les articles de notre dossier Préparer son jardin pour l'été

 

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Le jardin au printemps !