|

JARDINAGE - Un avocatier chez soi, c'est une solution écolo qui vous permettra de consommer bio et hyper local ! Découvrez comment planter votre propre avocatier en quelques étapes simples.

L'avocat est le fruit dont tout le monde raffole. Dans une salade, en jus ou en dessert, il se marie avec de nombreux mets !

Si les avocats ne poussent en pleine terre que dans les régions tropicales ou méditerranéennes, vous pouvez très bien les cultiver à la maison dans un pot. De quoi consommer hyper local et éthique !

En effet, au Mexique, la production d'avocats entraîne la déforestation et la convoitise des narcotrafiquants, comme l'explique cette vidéo du Monde.

Les étapes à suivre pour cultiver un avocatier à la maison ou sur le balcon

1 - Choisir un ou plusieurs noyaux de bonne taille.

2 - Retirer les résidus de chair et rincez les noyaux.

3 - Tremper les noyaux dans de l'eau chaude (30-40°) et les faire sécher quelques heures dans un endroit sec et aéré afin de retirer l'humidité.

4 - Planter 3 ou 4 cure-dents (ou allumettes) dans le noyau à 5 mm de profondeur. Poser chaque noyau sur un verre sans qu'il ne le touche, comme dans la vidéo ci-dessous :

5 - Verser de l'eau dans le verre jusqu'au noyau de l'avocat. Il est possible d'ajouter un morceau de charbon de bois pour que l'eau reste claire. Changer l'eau régulièrement.

6 - Les racines atteignent généralement 1 à 2 cm en quelques semaines. À ce moment-là, placer quelques billes d'argiles au fond d'un grand pot, ajouter du terreau. Retirer les cure-dents et planter le noyau de l'avocat. Il faut l'arroser régulièrement.

Attention : le noyau est très fragile, il faut le déposer délicatement sur le terreau et le recouvrir de seulement quelques centimètres.

Entretenir votre avocatier à la maison ou sur le balcon

Dès que les premiers rayons de soleil de l'été apparaissent, n'hésitez pas à sortir votre avocatier sur votre balcon ou votre terrasse. En effet, il a besoin de beaucoup de lumière. S'il fait trop chaud, utilisez un brumisateur pour humidifier les feuilles.

En période de grand froid, il est déconseillé de laisser son avocatier sur le balcon : il ne supporte pas le froid et ne survivra pas. En hiver, posez votre pot près d'une fenêtre fermée pour qu'il soit exposé à la lumière. Arrosez-le régulièrement mais pas excessivement. Réduisez l'arrosage au fur et à mesure qu'il grandit.

Vérifiez régulièrement la santé de votre avocatier. Souvent, les feuilles peuvent flétrir et brunir à cause de champignons. Dans ce cas, utilisez des fongicides naturels pour les protéger. Il se peut aussi que des araignées rouges s'y installent pour se nourrir des feuilles : vaporisez de l'eau non-calcaire pour les faire disparaître.

Vos avocats sont (presque) prêts

Les premières productions arrivent à partir de 4 ans.

D'ici là, profitez de la beauté de l'avocatier dans votre salon ou votre balcon. Et si vous êtes impatients, apprenez à planter des tomates dans votre jardin en attendant !