En Alsace, le premier immeuble équipé d'une façade dépolluante vient d'être inauguré

ECOLO - À Saint-Louis, une résidence de 54 logements dispose d'une façade dépolluante, autonettoyante et bactéricide.

En novembre 2018 était posée la première pierre de ce qui allait devenir l'une des premières résidences de France équipée d'une façade dépolluante. Depuis le 13 octobre 2021, l'immeuble écolo est enfin sorti de terre dans la ville de Saint-Louis (Haut-Rhin). Une technologie encore peu répandue en France qui vise à assainir l'air que l'on respire.

© Trianon Résidences

Une façade qui absorbe "l'équivalent CO2 de 20 voitures à l'année"

Appelée Heart Deco, cette résidence de 54 logements a été conçue par le cabinet d'architecture DRLW. C'est donc la façade de l'immeuble alsacien qui fait parler de lui puisqu'il est capable "d'absorber l'équivalent de rejets en CO2 de 20 voitures à l'année", précise un communiqué. Une façade dépolluante, autonettoyante et bactéricide. Tout un programme ! Comment cela fonctionne-t-il au juste ?

Trianon Résidences, le promoteur du projet, a opté pour un procédé qui porte le nom de photocatalyse, "un phénomène naturel par lequel une substance utilise la lumière naturelle ou artificielle pour activer un processus d'oxydation fort qui permet de transformer les substances organiques et inorganiques en composés anodins", indique le communiqué. Par conséquent, la présence d'une technologie photocatalystique dans le ciment de la façade diminue la présence d'agents polluants et contribue à préserver la qualité de l'air. Coût de la technologie ? 100 000 euros.

Et les start-up de la tech rivalisent désormais d'innovation pour conquérir du marché de la qualité de l'air en ville. L'entreprise City Tree a mis au point des murs végétaux capable d'aspirer 240 tonnes de gaz.

Ce site utilise Google Analytics.