| | |

VÉRANDA - Opter pour un toit en partie opaque, bien choisir ses vitres ou encore planter des arbres : découvrez nos alternatives écolos pour rafraîchir votre véranda.

Pour éviter d'avoir trop chaud dans votre véranda, il y a quelques aménagements à prévoir !

Or, si vous ne souhaitez pas céder à la tentation de la climatisation, très énergivore et peu écolo, il existe plusieurs solutions pour vous protéger de la surchauffe.

Profitez été comme hiver de votre véranda grâce à nos solutions écolos !

1 - Limiter la surface vitrée du toit et opter pour une bonne isolation thermique

Pour cela, Fabien Chatagnon, directeur technique chez Vie et Véranda déconseille de vitrer la totalité la toiture pour ne pas apporter trop de chaleur à l'intérieur. Il recommande de limiter la surface vitrée du toit “à 2 voire 3 m2 maximum.

Il est nécessaire de mixer la toiture avec des parties opaques pour isoler correctement la toiture. “Il faut opter pour un panneau isolant d'une épaisseur suffisante et renforcer avec de la laine de verre”, indique-t-il.

2 - Jouer sur la composition du verre

Pour réduire la chaleur à l'intérieur de la véranda, il est vivement conseillé de choisir un verre à la composition adaptée.

Selon Fabien Chatignon, la solution s'appelle “le contrôle solaire.” En effet, ce type de vitrage permet de “limiter l'apport thermique et de protéger des UV.”

Vous éviterez ainsi de prendre des coups de soleil à l'intérieur de votre véranda. Mais réfléchissez bien avant de sauter le pas puisque la contrepartie sera d'avoir moins de chaleur naturelle en hiver.

3 - Investir dans une bonne solution d'occultation extérieure

"Les gens installent souvent un simple rideau devant les parois verticales, à l'intérieur de la véranda. Il est plus pertinent que l'occultation se trouve à l'extérieur”, indique Frédéric Roux-Sibillon, responsable du pôle espace-info énergie de l'Alec de Grenoble.

Pour ce faire, vous avez le choix : stores, persiennes, volets roulants ou brise-soleil, il y en a pour tous les goûts !

Fabien Chatagnon, lui, conseille le volet roulant, “qui permet une occultation totale, contrairement au brise-soleil.

4 - Penser à la végétalisation pour protéger du soleil

"Dès la conception de la véranda, il faut penser à faire de l'ombre naturelle avec des arbres caduques. Ils vont faire de l'ombre l'été, et laisseront passer la lumière l'hiver, puisqu'ils perdent leurs feuilles”, prévient l'expert de l'Alec de Grenoble.

Pensez également à végétaliser la toiture pour réduire la surface vitrée et ainsi limiter l'apport de chaleur à l'intérieur de la véranda.

5 - Une bonne circulation de l'air

Frédéric Roux-Sibillon conseille de “prévoir une fenêtre dans le toit et une ouverture en bas pour faire circuler l'air.

Autre alternative : choisir des parois coulissantes à ouvrir dans la journée ou envisager un système de ventilation “avec une entrée d'air en bas et une sortie d'air en haut”, préconise-t-il.

Avez-vous pensé à la véranda bioclimatique ? Ces vérandas sont conçues pour bénéficier des apports solaires en hiver, sans surchauffer en été. On vous explique tout ici !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Installez une véranda écolo !