| |

HIVER - À partir de - 5 degrés, vos canalisations peuvent être endommagées, ce qui peut provoquer des fuites.

Lorsque l'hiver est particulièrement rude et que les températures ne cessent de chuter, les canalisations peuvent être mises à rude épreuve. Si celles-ci gèlent, elle peuvent se briser et occasionner des fuites d'eau lorsque les températures repasseront au dessus de zéro degré.

Pour autant, toutes les canalisations ne sont pas exposées au froid. Il est davantage nécessaire de protéger celles qui se trouvent à l'extérieur, ou dans un garage non chauffé, comme par exemple les circuits de chauffage ou d'alimentation d'eau.

Il existe plusieurs moyens pour les isoler :

Il suffit de fixer ces différents matériaux autour de vos tuyaux.

Penser au mode “hors gel”

Pour éviter que l'ensemble de vos canalisations ne gèlent (intérieures comme extérieures), pendant que vous vous absentez quelques jours, pensez à :

  • mettre votre chauffage en mode “hors gel” plutôt que de le couper,
  • couper l'eau puis purger les canalisations pour éviter que de l'eau ne stagne à l'intérieur,
  • fermer les robinets extérieurs. Si vous ne savez pas comment couper leur alimentation, protégez-les en les entourant avec du tissu.

Pour ceux ayant un jardin, débranchez votre tuyau d'arrosage du robinet d'alimentation extérieure avant une période de gel. Car l'eau à l'intérieur du tuyau peut geler et le gel pourra par la suite se propager jusqu'au robinet puis aux canalisation.