| | | |

VÉRANDA - De nombreuses options s'offrent à vous : acier, bois, aluminium ou encore PVC. Prix, isolation, forme… Voici les descriptifs de chaque matériau, qui pourront vous aider à faire votre choix.

Vous souhaitez construire une pièce en plus dans votre maison et votre choix s'est arrêté sur l'installation d'une véranda. PVC, aluminium, bois ou encore acier, quel matériau choisir ?

Avant de vous lancer dans la construction de votre véranda, n'oubliez pas de vérifier le plan local d'urbanisme (PLU) de votre commune. Certaines contraintes, comme la forme ou les matériaux utilisés, peuvent y être consignées.

Une fois que vous aurez une idée de ce qu'il est possible de faire chez vous, imaginez comment la véranda va s'intégrer dans le paysage.

L'idéal est de penser de quelle façon on va valoriser la maison”, explique Jérémy Hérard, architecte d'intérieur et fondateur des agences d'architecture Notes de Style. Le matériau à choisir dépendra peut-être de la couleur de votre façade ou du style de votre habitation, mais aussi de ses caractéristiques phoniques et thermiques.

Pour vous aider à faire votre choix, on fait le point sur les matériaux qui constituent généralement les vérandas !

Les vérandas en profilé aluminium

95% des vérandas sont fabriqués avec un profilé en aluminium”, explique Jean-Luc Marchand délégué général du SNFA, l'organisation professionnelle des concepteurs, fabricants et installateurs de menuiseries extérieures en profilés aluminium.

L'aluminium est un matériau léger et résistant, facile à travailler et à modeler, ce qui facilite l'assemblage des profilés et la création de formes originales. Diverses couleurs existent également sur le marché.

L'aluminium dispose d'une conductibilité thermique forte, ce qui entraîne des pertes énergétiques. Aujourd'hui néanmoins, certains profilés ont une structure jusqu'à 5 chambres (couches à l'intérieur) avec des lamelles en plastique, qui permet d'éviter les ponts thermiques.

Côté entretien, une véranda en profilé aluminium se nettoie régulièrement avec de l'eau savonneuse et une éponge douce.

Côté budget, la véranda en profilé aluminium coûte entre 900 et 1 100 euros du m².

© véranda Dune en alu Fred Pieau pour Akena vérandas

Les vérandas en acier ou fer forgé

L'acier est considéré comme le matériau d'origine pour les vérandas, selon Jean-Luc Marchand. C'est un matériau plutôt difficile à assembler, car les éléments ne sont pas assemblables mécaniquement, il faut tout souder. Mais son aspect esthétique convient particulièrement aux demeures de charme ou pour celles et ceux qui sont à la recherche de ferronnerie d'art.

La véranda acier est dotée d'une grande résistance thermique et mécanique, ce qui la rend plus résistante que l'aluminium. Mais elle coûtera “une fois et demi plus cher”, estime Jean-Luc Marchand. Comptez entre 2 000 et 2 500 euros du m².

Pour protéger l'acier, des traitements anti-corrosion sont appliqués lors de la fabrication de la structure pour éviter notamment la rouille.

L'acier nécessite plus d'entretien que les autres matériaux : il est conseillé de décaper l'ossature et d'appliquer une peinture polyester et une nouvelle couche de vernis ou de laque.

Les vérandas en PVC

Le PVC (plastique) est un bon isolant, il ne conduit ni le froid, ni la chaleur. Le PVC ne peut être peint, la véranda sera donc toujours de couleur blanche, ce qui limite son intégration dans son environnement.

Le PVC est moins résistant sur le long terme que l'aluminium ou le bois”, explique Jérémy Hérard. “Ça n'est pas un matériau que je recommande”. De plus, il est difficilement compatible avec les vérandas de grandes dimensions.

Pour entretenir une véranda en PVC, il suffit de la nettoyer avec de l'eau savonneuse et une éponge douce.

C'est un matériau peu cher, entre 15 et 25% de moins que pour une structure en aluminium”, explique Jérémy Hérard. Comptez entre 700 et 1 000 euros du m².

L'architecte d'intérieur préconise, si vous devez choisir entre le PVC et l'aluminium, de préférer le second pour ses meilleures performances, même si le budget sera un peu plus élevé.

Les vérandas en bois

Une véranda en bois permet de garder l'aspect traditionnel d'une maison.

Le  bois est considéré comme un bon isolant thermique et phonique. En général, l'ossature de la véranda est en bois mais les fenêtres sont en aluminium”, précise Jean-Luc Marchand.

Afin que la structure perdure dans le temps, il est conseillé d'opter des essences de bois assez robustes, qui supporteront également le poids de la véranda, surtout si celle-ci est de grande taille.

Les bois les plus utilisés vont être les bois durs et denses, comme le chêne ou le charme, mais aussi les imputrescibles qui vont être inattaquables comme les bois exotiques. Vérifiez auprès du fournisseur la provenance du bois, pour vous assurer qu'il provient d'une forêt gérée de manière durable.

Le bois supporte très bien le nettoyage à l'eau savonneuse. Pour éviter qu'il ne s'abîme, il est conseillé d'appliquer de la lasure sur la structure tous les deux ans. Dans le temps, la couleur du bois peut varier, et verdir.

Le coût d'une véranda en bois est plus élevé que l'aluminium, entre 800 et 1 600 euros du m².

© artist-unlimited - getty images

Quel type de vitrage choisir pour une véranda ?

L'isolation phonique et thermique ne dépend pas seulement du matériau choisi pour la structure, mais également du vitrage installé.

“Je recommande à mes clients de choisir du verre feuilleté”, explique Jérémy Hérard.

Il sera plus résistant en cas de choc, avec un ballon par exemple, mais c'est aussi une bonne solution en cas d'effraction : il faut en moyenne 15 minutes pour le fracturer.

Si la véranda est orientée plein sud, l'architecte d'intérieur propose d'installer du vitrage argenté. Fonctionnant comme une vitre sans tain, il permet non seulement de se cacher d'un éventuel vis à vis, mais il évite également de surchauffer l'intérieur de la véranda grâce à son effet réfléchissant.

Enfin, la pose d'un simple vitrage est déconseillé, le double et le triple vitrage ayant de meilleures performances thermiques.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Installez une véranda écolo !

Passez à l'action