| | | | |

COCOONING - Un architecte a créé une petite maison douillette, tout en bois, qui tient dans une chambre d'hôtel. À l'intérieur : un grand lit, une kitchenette et... un sauna.

Quand on entre dans la chambre 304, on découvre au milieu un grand cube blanc, parfaitement hermétique. En s'approchant, on distingue sur les façades de cette drôle de construction, des portes et des volets.

Room 304 – The Gardenhouse

© Room 304  The Gardenhouse Rita Lino and James Pfaff

Lorsqu'on les ouvre, c'est l'intérieur d'une vraie maison miniature qui se révèle.

Room 304 – The Gardenhouse

© Room 304  The Gardenhouse Rita Lino and James Pfaff

Bienvenue dans la création de l'architecte danois Sigurd Larsen, pour l'hôtel Michelberger, à Berlin en Allemagne.

Une maison cachée dans une chambre

Cette maison-boîte renferme un grand lit deux places dans lequel il doit faire bon se pelotonner, un sauna où se réchauffer, une kitchenette pour mitonner de bons petits plats.

Room 304 – The Gardenhouse

© Room 304  The Gardenhouse Rita Lino and James Pfaff

Mais aussi un étage, auquel on accède par un escalier en bois. On y trouve une autre chambre et un grand filet suspendu sur lequel on peut s'allonger, comme le montre le plan ci-dessous.

Room 304 – The Gardenhouse

© Room 304  The Gardenhouse Sigurd Larsen

Tout ce bois clair nous rappelle le design de ces mini-maisons pour étudiants suédois, elles aussi très chaleureuses, que nous présentions récemment.

Mais ici, lorsqu'on regarde par la fenêtre, le regard est arrêté par les murs blancs de la chambre d'hôtel. De quoi se sentir doublement protégé du monde extérieur.

Room 304 – The Gardenhouse

© Room 304  The Gardenhouse Sigurd Larsen

Variante : une multitude de portes qui s'ouvrent sur des pièces cachées

Silgurd Larsen a également aménagé la chambre 204 de cet hôtel. Elle aussi bouscule agréablement nos habitudes.

Cette fois, la baignoire, la chambre, le sauna et la cuisine sont dispatchés d'un côté et de l'autre d'un grand couloir blanc.

Room 204 – The House of Doors

© Room 204  The House of Doors Rita Lino and James Pfaff

Pour accéder aux différentes pièces et équipements, on ouvre à nouveau des portes en bois.

Room 204 – The House of Doors

© Room 204  The House of Doors Rita Lino and James Pfaff

En parallèle de ce couloir, de l'autre côté des cloisons, on trouve un grand salon.

Room 204 – The House of Doors

© Room 204  The House of Doors Sigurd Larsen

Selon que l'on laisse les volets fermés ou qu'on les ouvre en grand, la pièce n'a plus du tout le même aspect.

Room 204 – The House of Doors

© Room 204  The House of Doors Sigurd Larsen

Room 204 – The House of Doors

© Room 204  The House of Doors Rita Lino and James Pfaff

On peut ainsi prendre son bain bien caché, ou en discutant avec les invités qui se reposent dans la chambre.

Room 204 – The House of Doors

© Room 204  The House of Doors Rita Lino and James Pfaff

Et si l'on s'inspirait de ces deux drôles de chambres, entre aires de jeux et cocons, pour repenser nos maisons ?