| | |

SOLIDARITÉ - Pour permettre à celles et ceux qui accompagnent un proche dépendant à domicile, la maison de répit de Lyon permet de reprendre des forces et sortir d'un quotidien éprouvant.

En France, on estime qu'environ 8,3 millions de personnes accompagnent un proche dépendant à domicile en raison de sa maladie ou de son handicap. Parmi eux, 20% environ leurs consacrent plus de 50h par semaine selon le CREAI Rhône-Alpes.

C'est pour leur proposer un moment de repos, de rupture dans cette routine prenante physiquement et psychologiquement que la première maison de répit a ouvert ses portes à côté de Lyon.

© Fondation France Répit

Créer un lieu apaisant pour celles et ceux qui vivent un quotidien éprouvant

Le principe est simple : les proches aidants y seront "pris en charge au même titre que les patients et accompagnés par une équipe spécialisée, pour leur permettre de reprendre des forces et de sortir d'un quotidien parfois éprouvant", nous apprend la Fondation France Répit, à l'origine du projet.

Dans cette maison contemporaine, 21 chambres seront mises à leur disposition ainsi que des espaces d'activités et des lieux de vie partagés. En plus de toutes les mesures nécessaires pour en faire un lieu sécurisé, la direction a pour ambition d'en faire un lieu convivial pour assurer un retour apaisé au domicile.

Un laboratoire du répit en France

Les patients qui répondent aux critères d'admission disposent de 30 jours de répit par an, qu'ils peuvent répartir comme ils le souhaitent tout au long de l'année. L'organisation sur place se module en fonction des envies et des besoins de chacun : les proches peuvent rester chez eux par exemple pendant que les patients séjournent dans la maison, ou alors les deux peuvent intégrer la même chambre.

Ouverte depuis le 1er octobre 2018, la maison de répit de Tassin la Demi-Lune fait figure de laboratoire du répit en France. Espérons qu'à l'avenir, ces établissements se multiplieront !

Passez à l'action