Cette appli mesure l'impact environnemental de vos vêtements

MODE - Rym Trabelsi et Marguerite Dorangeon, deux ingénieures agronomes et amies, sont les créatrices d'une application pour un shopping plus éco-responsable.

Savons-nous vraiment ce qui se cache derrière nos vêtements ? C'est la question que se sont posée Rym Trabelsi et Marguerite Dorangeon en 2017, alors qu'elles étaient étudiantes en ingénierie agronomique. Fortement concernées par le milieu alimentaire qui était leur spécialité, elles remplissaient déjà les placards de leur cuisine de produits bio et locaux. Mais qu'en était-il de leur dressing ?

© Clear Fashion

Après quelques recherches, les chiffres ont parlé d'eux-mêmes. En effet, selon l'ADEME, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise et de l'Énergie, 1,2 milliards de tonnes de gaz à effet de serre sont produits chaque année par l'industrie du textile, faisant de cette dernière un des secteur les plus polluants.

Pour aller plus loin dans leur démarche écologique, les deux Françaises ont donc créé l'application Clear Fashion, disponible depuis septembre 2019. Elle permet d'en savoir plus sur la provenance et la confection des vêtements, pour un shopping éco-responsable.

4 critères pour une réelle prise de conscience

Devenir conscient de sa consommation de vêtements, oui, mais comment ? Après étude et épluchage de plusieurs rapports publics sur l'industrie textile, elles ont envoyé un questionnaire à 15 000 consommateurs volontaires pour mieux comprendre leurs attentes.

Ce travail leur a permis de définir quatre critères d'évaluation :

  • le respect de l'Environnement
  • le respect de l'Humain
  • le respect des Animaux
  • la Santé

Chacun de ces critères est noté sur 100 et s'appuie sur plusieurs facteurs. Par exemple, le respect de l'environnement est évalué en fonction de l'impact carbone de la marque, de l'énergie et des matières premières utilisées, des déchets produits...

© Clear Fashion

Pour se documenter, les deux ingénieures se sont appuyées sur les rapports RSE (Responsabilité sociétale des entreprises), les codes de conduite des fournisseurs et tous les documents publics qu'elles ont pu trouver sur le sujet. Elles contactent aussi les marques afin qu'elles puissent apporter des informations supplémentaires et participer au projet.

Mais concrètement, comment ça marche ? Rien de très sorcier, il suffit simplement de se rendre sur l'application et de taper le nom de la marque dans la barre de recherche. S'il le souhaite, l'utilisateur peut utiliser la fonction "scan vêtement" qui permet de prendre en photo l'étiquette d'un produit et d'obtenir toutes les informations relatives à ce dernier. Pour les plus curieux et engagés, il est possible de consulter un top des marques les plus éthiques par catégorie de vêtements.

Une garde-robe toujours plus écolo

Pour Rym Trabelsi et Marguerite Dorangeon, les consommateurs jouent un rôle plus qu'essentiel. Plus ils cherchent des informations concernant une marque sur l'application, plus les créatrices seront sensibles à se pencher sur cette dernière.

© Clear Fashion

Clear Fashion recense aujourd'hui plus d'une centaine de marques et collabore avec près de la moitié d'entre elles.

Voici une première piste pour avoir un dressing plus écologique. Toutefois, il est possible d'aller encore plus loin. Vous pouvez d'abord commencer par acheter moins et vous laisser tenter par exemple par la location de vêtements comme le propose cette association. Pour les plus téméraires, vous pouvez opter pour un dressing minimaliste en désencombrant au maximum votre garde de robe !

Ce site utilise Google Analytics.