|

ANIMAUX - Prendre un animal de compagnie chez soi sans vraiment l'adopter ? C'est maintenant possible pour les seniors de Cambrai. Une initiative inédite qui profite à tous !

La ville de Cambrai, dans le département du Nord, a lancé une mesure insolite : permettre aux personnes âgées de prendre un animal de compagnie chez elles sans pour autant l'adopter définitivement.

Le concept : un prêt en échange de bons soins. La mairie de Cambrai s'est associée au refuge la SDA d'Estourmel afin de proposer aux personnes âgées d'accueillir un compagnon à poils en attente d'adoption. Entièrement gratuit, cet emprunt profite aux séniors et aux animaux. Denise, 88 ans, a ainsi pu laisser sa solitude de côté grâce à Flora, une jolie chienne de 4 ans, comme le raconte France 3 dans ce reportage :

Lever tous les obstacles pour continuer à avoir un animal

Beaucoup de personnes âgées s'interdisent de reprendre un animal de compagnie, de peur de ne pas être capable de s'en occuper, ou parce qu'elles s'inquiètent de leur devenir. "L'idée, c'est de faire lever tous les obstacles, pour que la personne continue à avoir un animal," explique François-Xavier Villain, le maire de Cambrai, dans le reportage de France 3.

Dans le cas où les revenus de l'hôte sont trop faibles pour subvenir à tous les besoins, la municipalité fournit les croquettes. Si l'animal nécessite une hospitalisation, le retour en pension est immédiat. Enfin, s'il a besoin de rencontrer un vétérinaire, le refuge est chargé de s'en occuper car il en reste responsable.

Tout ce que les animaux apportent aux personnes âgées

Cette initiative, qui rompt l'isolement des anciens, évoque la médiation animale. Aussi appelée zoothérapie, ce dispositif thérapeutique est basé sur l'interaction entre l'homme et l'animal. Une méthode également éducative et sociale qui contribue à améliorer la qualité de vie des personnes fragilisées.

La présence d'un animal aide à diminuer l'anxiété, à augmenter le rire et la bonne humeur, et aussi à reprendre confiance en soi. Si elle ne soigne pas, cette thérapie a pour objectif d'apporter de la tendresse dans la vie des patients.

En plus d'empêcher l'isolement social, la compagnie d'un ami à quatre pattes permet aux personnes âgées de préserver un rythme quotidien et une certaine autonomie.

Passez à l'action