ENVIRONNEMENT - Pourquoi ne pas recycler les mégots de cigarette au lieu de les jeter par terre ? L'entreprise MéGO! les collecte et les transforme en objets du quotidien.

8 millions, c'est le nombre de mégots jetés chaque minute dans le monde, d'après l'entreprise bretonne MéGO!. Et si les mégots de cigarette devenaient utiles au lieu de polluer nos rues quotidiennement ? C'est avec cet objectif que MéGO! met à disposition des passants des bacs collecteurs dans toute la France : Paris, Castres, Nantes ou encore Grenoble. En plus de nettoyer les trottoirs, cela permet de valoriser ces déchets en les transformant en meubles !

Comment les mégots sont-ils transformés ?

Après avoir collecté les mégots, l'entreprise retire entre 90 et 100 % des substances chimiques. Les cigarettes sont déchiquetées afin de séparer les résidus de cendres du tabac et des filtres. Les mégots sont ensuite plongés dans un bain d'eau. Et enfin, ils sont séchés et à nouveau broyés avant d'être thermo-compressés.

© MéGO!

À la fin de ce long parcours, l'entreprise obtient des plaques d'acétate de cellulose marrons avec lesquelles divers objets sont fabriqués : cendriers, pots à crayon, poubelles à mégots, tabourets.
L'avantage de ce système de recyclage : le matériau obtenu peut être broyé et recyclé à l'infini, pour fabriquer de nouveaux objets.

© MéGO!

 

Créée en février 2017, la société MéGO! a déjà recyclé 9 528 00 mégots de cigarette, soit 4 tonnes.
Et pour motiver encore plus les fumeurs et les fumeuses à recycler leurs cigarettes, nous vous avions présenté l'idée l'association lilloise Greenminded : à chaque fois que l'on jette un mégot dans leurs poubelles connectées, on gagne des points. Ces derniers sont transformés en dons financiers pour les associations de lutte contre le tabagisme !

 

Passez à l'action