| |

DÉCO - Green-girl avertie, l'instagrameuse n'hésite pas à mélanger les styles et à échanger sa maison pour partir en vacances en famille !

Une tangerine est un agrume hybride à mi-chemin entre mandarine et orange amère. C'est aussi le surnom donné par Joël à Clémentine dans le film de Michel Gondry, Eternal sunshine of the spotless mind. Vous connaissez à présent l'origine du pseudonyme de Charlotte, alias Bonjour Tangerine !

Sur son compte Instagram et son blog, la jeune femme partage ses astuces pour une vie plus saine, ses trouvailles faites en brocantes et tous les petits bonheurs du quotidien. Un compte plein de vie pour lequel la rédaction a eu un grand coup de cœur ! Portrait d'une couteau suisse qui jongle entre plantes, déco, vie de famille, travaux, voyages et DIY.

© Bonjour Tangerine

Quelle est la pièce dans laquelle tu passes le plus de temps ?

Je passe la majeure partie de mes journées dans la pièce à vivre, qui fait à la fois office de salon, cuisine et salle à manger. Mon bureau se trouve du côté ouest de la maison, il n'est donc pas très lumineux le matin et parfois un peu frais en hiver.

Ton dernier craquage déco ?

J'ai récemment craqué pour le joli calendrier de l'illustratrice allemande Karoline Schnoor. De façon générale je n'aime pas les achats inutiles : avant d'acheter, j'ai besoin de me projeter en sachant d'avance où je vais placer l'objet ou le meuble dans la maison. Les seuls "craquages" auxquels je succombe sont mes coups de cœur durant mes voyages : je rapporte souvent un objet chiné, de l'artisanat ou une pièce de créateur.

Le style qui te correspond le mieux ?

J'aime le mélange des styles ! À la maison je n'hésite pas à mixer du mobilier des années 50 et des objets dénichés dans les brocantes à des pièces plus contemporaines ou scandinaves. J'ai toujours eu horreur du total look, quel que soit le style.

DIY ou prêt à l'emploi ?

Je suis clairement DIY, quel que soit le domaine : bricolage, jardinage, produits ménagers ou cosmétiques. Pour ce qui touche au mobilier, j'ai souvent les idées et Gautier, mon amoureux, a la patience de les réaliser. Nous avons fabriqué une tour d'observation pour Lou, notre fils de 4 ans, ainsi que son lit cabane : ce sont des meubles que l'on ne trouve pas forcément dans le commerce et qui correspondent parfaitement à nos besoins.

Cuisine : plutôt ouverte ou fermée ?

J'ai toujours vu mes grands-mères cuisiner dans un coin reculé de la maison, à l'étroit dans leur petite cuisine. C'est tout sauf convivial ! Je suis donc une inconditionnelle de la cuisine ouverte : il s'agit pour moi d'une pièce de vie faisant partie intégrante de la maison.

© Bonjour Tangerine

Ton meuble ou objet fétiche ?

Je ne suis pas très matérialiste. Les seuls objets qui ont de l'importance pour moi sont ceux chinés durant mes voyages – je pense notamment au "bird" trouvé au Dannemark – ou les meubles ayant appartenu à mes grands-parents. Au final ce qui compte le plus, ce sont les souvenirs auxquels ils sont liés.

Le faux pas déco que tu regrettes ?

Il y a quelques années, j'ai eu l'idée de peindre mon buffet vintage en orange. J'avais repéré la couleur chez une blogueuse et je la trouvais très chouette. Mais force a été de constater qu'elle ne collait pas au reste de la déco… J'ai donc repeint le buffet en blanc sur les conseils d'Anne-Sophie Baryga, alias @Sodeco_Off, et par la suite j'ai beaucoup atténué les couleurs vives à la maison.

Plutôt livre ou télévision ?

Je n'ai plus de télévision depuis 15 ans, je suis donc plutôt livres. J'en dévore deux à trois par mois, avec une préférence pour la littérature anglaise du XVIIIe et du XIXe siècle. Cela ne m'empêche pas de regarder une bonne série de temps à autre !

Si tu étais une couleur ?

Le vert. Je n'en ai pas beaucoup à la maison hormis les plantes. Cependant j'ai plusieurs projets déco en tête pour cette année incluant du vert, notamment celui de peindre un meuble dans le séjour et l'un des murs de la chambre d'amis.

Une odeur ?

Celle du romarin. Mes grands-parents possédaient plusieurs haies de romarin, une odeur qui fait resurgir beaucoup de souvenirs agréables.

Un bruit ?

Celui de la mer, même les jours de tempête ! Mes grands-parents sont de Calais, j'y vais depuis toute petite. J'ai beaucoup de bons souvenirs de notre chalet à la plage…

© Bonjour Tangerine

Un rituel ?

Je suis quelqu'un de très actif, surtout le matin. Mais je prends toujours le temps de me poser avec un bon thé avant d'attaquer ma journée. Auparavant j'étais travailleuse sociale et j'ai choisi de me reconvertir après la naissance de mon fils. Aujourd'hui je suis à la fois blogueuse et auto-entrepreneuse : je fabrique des bouillottes sèches en graines de lin sous la marque Bonjour Tangerine.

La liste de tes envies d'ici la fin de l'année ?

Nous avons le projet de partir vivre à la campagne, nous sommes donc à la recherche d'un terrain à bâtir ou d'une maison à restaurer. Celle où nous habitons actuellement appartenait à la famille de Gautier, elle a été bâtie avec les ruines de deux autres maisons : c'était déjà du zéro déchet à l'époque ! Nous l'avons rénové ensemble et décloisonné au maximum le rez-de-chaussée pour créer la grande pièce à vivre.

Une maison où tu rêverais d'habiter ?

Je rêve d'une maison en bois, de plein pied, avec de grandes baies vitrées. En misant sur les bons matériaux, il est désormais possible de se passer entièrement de chauffage… La maison de mes rêves est à la fois écologique et économique !

En parlant de maisons, tu échanges la tienne depuis quelques temps déjà. Quel est ton retour d'expérience ?

En 2018, nous avons fait sept échanges de maisons, principalement avec le nord de l'Europe. C'est une expérience géniale qui nous a permis de faire de belles découvertes et de partager de très bons moments avec d'autres familles. Réticent au départ, Gautier y a pris goût, tout comme notre fils. A chaque fois, tout s'est bien passé, nous avons toujours retrouvé notre maison dans un état impeccable. C'est une nouvelle façon de voyager qui nous plaît beaucoup !

© Bonjour Tangerine

Aurais-tu quelques conseils à donner pour un échange de maison réussi ?

Avant toute chose la maison doit être impeccable, cela implique un gros travail de ménage et de rangement au préalable. Il faut également anticiper certaines choses : avoir suffisamment de linge de lit et de toilette, préparer un petit guide sur la région avec quelques bonnes adresses, les horaires du marché, des cartes touristiques… Je recommande aux familles de cibler d'autres familles avec des enfants d'un âge équivalent. Cela permet aux petits de trouver des jouets en arrivant et aux parents de pouvoir utiliser quelques accessoires adaptés (chaise haute, etc).

As-tu la main verte ?

Oui et je prends beaucoup de plaisir à soigner mes plantes. Je possède pas mal de variétés de plantes vertes, du pothos au pilea en passant par le monstera. Comme pour les objets, j'aime les plantes qui ont une histoire ! Certaines ont été récupérées lors de nos échanges de maisons, d'autres ont été offertes ou viennent de chez ma grand-mère.

© Bonjour Tangerine

Comment est né ton engagement pour une vie plus écolo et plus saine ?

Je ne sais pas vraiment… J'ai toujours fait attention à ma façon de consommer. Au quotidien je fais en sorte de ne rien jeter pour au contraire donner, réparer ou recycler. Je ne comprends pas comment il est possible de jeter des vêtements aujourd'hui alors qu'il existe des recycleries et des relais qui les transforment en isolant ou les transmettent à des familles dans le besoin.

Qu'est-ce qu'Instagram a changé pour toi ?

Instagram m'a permis de travailler et d'améliorer ma façon de photographier. C'est un bon moyen de visibilité pour mon blog mais aussi un média extraordinaire pour découvrir de nouveaux créateurs, piocher des idées, des inspirations… Sans parler des belles rencontres ! L'aspect chronophage est la seule chose qui me chagrine. Mais comme tout réseau social, Instagram a ses bons et ses mauvais côtés.

Tes conseils pour un post Instagram réussi (parce qu'on sait que ce n'est pas tout à fait la vraie vie) ?

Il faut rester naturel et partager ce que l'on aime, sans s'obliger à poster tout et n'importe quoi. Ne pas oublier non plus d'aimer et commenter ce que font les autres car Instagram reste avant tout un média de partage !

Le mot de la fin ?

J'espère passer une année créative, passer plus de temps avec mes proches et continuer à faire de beaux voyages. Je crois qu'il est essentiel de faire ce que l'on veut avec les moyens que l'on a. Sans oublier d'accomplir tous ces petits gestes pour la planète qui sont à notre portée !

Passez à l'action