| | | |

TRAVAUX - Relooking complet pour cette maison. Le soleil entre dans toutes les pièces, y compris dans la suite parentale aménagée à la place du garage. Et on continue d'en profiter sur la terrasse !

En quittant leur appartement pour cette maison de Villejuif, dans le Val-de-Marne, la famille Rochet voulait gagner de l'espace. Pari réussi, et de façon étonnante !

Impossible de faire construire l'extension qu'ils imaginaient, pour des raisons budgétaires. Grégoire Denat, l'architecte auquel ils ont fait appel, leur a apporté la solution : une suite parentale aménagée au sous-sol, à la place de l'ancien garage.

"C'est très agréable, cela nous permet d'avoir notre propre espace, se réjouit François Rochet. Les enfants eux ont leur chambre au premier tandis que le rez-de-chaussée est commun."

En tout, 120 000 euros ont été investis pour transformer ces 150 m². Et au final, la maison, entièrement relookée, est bien plus lumineuse. Avec sa terrasse agrandie et son vaste jardin, elle est parfaite pour profiter des beaux jours. Cela valait le coup de cohabiter avec les ouvriers pendant les six mois de travaux !

Fiche de chantier

Ouvriers

Artisans

Durée des travaux

Six mois

Budget

120 000 €

 

"Le plus difficile, ça a été les six dernières semaines, où nous étions confinés tous les quatre à l'étage, pendant le chantier de la cuisine", se rappelle François.

Son conseil pour passer cette période sereinement ? "Bien s'y préparer en amont, et faire attention avec les enfants." Eux ont bien apprécié de camper dans la maison.

Tour du propriétaire en photos.

La bonne idée : aménager le sous-sol en suite parentale

Au sous-sol, la maison comportait un garage, un cellier et une pièce aveugle avec une hauteur de 2,20 mètres sous plafond. Le tout a été transformé en espace privilégié pour les parents. Le plus spectaculaire : le patio devant la baie vitrée de la chambre parentale. Pour l'aménager, il a fallu creuser !

Avant les travaux, l'espace derrière la maison servait à entreposer les poubelles.

Avant les travaux, l'espace derrière la maison servait à entreposer les poubelles. © François Rochet

Après travaux : le sol a été creusé pour que la chambre parentale dispose d'un patio.

Après travaux : le sol a été creusé pour que la chambre parentale dispose d'un patio. © François Rochet

La pièce au sous-sol, fermée et vide, avant les travaux.

La pièce au sous-sol, fermée et vide, avant les travaux. © François Rochet

La chambre des parents a beau se trouver en contrebas, elle est très lumineuse.

La chambre des parents a beau se trouver en contrebas, elle est très lumineuse. © François Rochet

L'escalier intérieur, pour accéder au sous-sol, avant et après travaux.

L'escalier intérieur, pour accéder au sous-sol, avant et après travaux. © François Rochet

L'ancien garage, avant les travaux.

L'ancien garage, avant les travaux. © François Rochet

Le garage a laissé place à un vaste dressing pour les parents.

Le garage a laissé place à un vaste dressing pour les parents. © François Rochet

Le cellier a été transformé en salle de bain, avec une douche à l'italienne, que l'on ne voit pas sur la photo.

Le cellier a été transformé en salle de bain, avec une douche à l'italienne, que l'on ne voit pas sur la photo. © François Rochet

Astuce : Au sol dans la salle de bain, pas de parquet, mais un carrelage... imitation bois, comme celui-ci !

Terrasse et porte-fenêtre XXL

Côté jardin, tout a été fait pour ouvrir l'espace et profiter du soleil. Les arbres qui cachaient la lumière ont été abattus ("De nouveaux arbres ont été replantés au fond du jardin", précise François.)

La terrasse est passée de 25 à 40 m². À l'origine située 20 cm en dessous de la maison, elle a été rehaussée et posée sur pilotis, pour assurer la continuité avec le salon.

L'ancienne terrasse ombragée.

L'ancienne terrasse ombragée. © François Rochet

La nouvelle terrasse, avec une vue dégagée, et un chemin pour aller au fond du jardin.

La nouvelle terrasse, avec une vue dégagée, et un chemin pour aller au fond du jardin. © François Rochet

La porte-fenêtre a été agrandie. L'architecte d'intérieur a conseillé de poser un bardage en bois peint en gris. "Les planches posées dans la longueur cassent la verticalité de cette maison sur trois étages", se réjouit le propriétaire.

Murs crépis et volets défraîchis avant les travaux.

Murs crépis et volets défraîchis avant les travaux. © François Rochet

Un bardage en bois gris encadre la nouvelle porte-fenêtre.

Un bardage en bois gris encadre la nouvelle porte-fenêtre. © François Rochet

De retour à l'intérieur, la lumière entre à flots dans la cuisine, désormais ouverte sur le salon.

La cuisine était cachée derrière une cloison.

La cuisine était cachée derrière une cloison. © François Rochet

La cuisine ouverte, modernisée, s'organise autour d'un îlot central.

La cuisine ouverte, modernisée, s'organise autour d'un îlot central. © François Rochet

Une salle à manger et une entrée plus lumineuses

Dans la salle à manger, la porte-fenêtre qui donnait dans le vide a été remplacée par un panneau en verre fixe. Un meuble a été construit sur mesure pour accueillir les manteaux d'un côté, et les livres de l'autre.

Les murs jaunes ne mettaient pas en valeur la salle à manger.

Les murs jaunes ne mettaient pas en valeur la salle à manger. © François Rochet

Toute l'entrée est modernisée et bien plus lumineuse.

Toute l'entrée est modernisée et bien plus lumineuse. © François Rochet

L'escalier et l'entrée avant travaux.

L'escalier et l'entrée avant travaux. © François Rochet

La porte d'entrée a été remplacée pour un modèle qui laisse passer la lumière.

La porte d'entrée a été remplacée pour un modèle qui laisse passer la lumière. © François Rochet

La façade est elle aussi métamorphosée. François vient de terminer de peindre les briques en gris pour les assortir au bardage en bois.

L'ancienne façade, cachée par un arbre imposant.

L'ancienne façade, cachée par un arbre imposant. © François Rochet

La façade modernisée allie verre, bois et de briques dans les tons gris.

La façade modernisée allie verre, bois et de briques dans les tons gris. © François Rochet

Bonus : du mobilier en palettes sur la terrasse

Le gros ?uvre a été réalisé par des artisans. Mais François et sa femme ont beaucoup travaillé dans le jardin, et sur les finitions. Ils ont fabriqué eux-mêmes le mobilier de la terrasse, à partir des palettes laissées sur le chantier.

La terrasse avant les travaux, sans confort particulier.

La terrasse avant les travaux, sans confort particulier. © François Rochet

La terrasse après travaux, avec des bancs et une table sur roulettes fabriquées en palettes.

La terrasse après travaux, avec des bancs et une table sur roulettes fabriquées en palettes. © François Rochet

"Les enfants passent tout leur temps dehors, dans le jardin", confie François Rochet, le propriétaire. Et on les comprend !

Le jardin lorsque la famille a emménagé.

Le jardin lorsque la famille a emménagé. © François Rochet

Le jardin aujourd'hui, avec deux abris pour stocker bois et outils.

Le jardin aujourd'hui, avec deux abris pour stocker bois et outils. © François Rochet

La famille devrait se replonger dans les travaux d'ici quelques années. Prochain objectif : aménager les combles pour que les enfants disposent chacun de leur salle de bain. Car dans cette maison, chacun a droit à son intimité !