| | | |

AMÉNAGEMENT APPARTEMENT - Trouver du mobilier pas cher et tendance à la fois, c' est un vrai casse-tête, surtout quand on est étudiant-e ! 

Après avoir réglé mon premier mois de loyer et la caution qui va avec, je n'avais plus beaucoup de sous en poche pour décorer et acheter des meubles dans le commerce. Donc j'ai dû trouver des astuces pour ne pas faire exploser mon porte-monnaie.  

Je me suis donnée un budget de 100 € pour agencer mon appartement à ma façon. Impossible me diriez-vous ? Après moultes recherches , j'ai quand même réussi à dénicher quelques pépites !

Voici ma liste de conseils pour les fauchés, mais férus de déco. 

© Alice Gondonneau

1- Des meubles et/ou des objets gratuits 

L'application Geev m'a été plus qu'utile. Le concept de cette plateforme consiste à faire don de ses affaires à d'autres personnes. En fonction des disponibilités qu'il y avait autour de chez moi, j'ai tout de même réussi à dégoter un canapé-lit (avec un vrai matelas), pratiquement neuf et en très bon état ! En plus, le donateur m'a gentiment livré à mon appartement. 

Vous avez énormément de choix sur cette application. De la cuisine en passant par la chambre à coucher, vous trouverez quasiment tout et pour 0 €. Cependant, il faut être réactif car les meubles et les produits les plus demandés partent très vite. Premier arrivé, premier servi ! 

2- Le grenier de nos grands-parents

Cet été, je suis allée faire un tour dans le grenier de mes grands-parents, et je suis tombée sur de belles trouvailles : caisse en bois de cargaison tout droit venue de Casablanca, tapis tressé, porte-revue en rotin, miroir et panier en paille. Chaque objet a une histoire derrière lui. J'adore connaître leur vécu, savoir d'où ils viennent et pourquoi mes grands-parents les ont achetés et ensuite délaissés. 

Je n'ai pas eu envie de les relooker, car j'aime le charme et le côté vintage qu'ils dégagent. Il faut l'avouer, le bricolage et moi ça fait deux ! Pareil, niveau budget, je n'ai absolument rien déboursé et ça a bien arrangé mes grands-parents de désencombrer leur grenier. Alors je vous conseille fortement d'aller faire un tour dans le grenier familiale pour dénicher des petites perles rares. 

© Alice Gondonneau

3- La seconde main

Au lieu de dévaliser les magasins de mobilier et/ou de décoration, qui exportent, pour la plupart d'entre eux, des meubles provenant de l'autre bout du monde, j'ai décidé de me tourner vers la seconde main. Sur la plateforme Leboncoin et avec seulement une quarantaine d'euros en poche, j'ai réussi à trouver un petit meuble effet marbre, un aspirateur sans sac, un tapis, un lot de casserole et une petite poubelle pour ma salle de bain. 

© Alice Gondonneau

Pour la déco, Emmaüs est un très bon compromis. Si vous êtes adepte du style vintage, ces boutiques associatives devraient vous ravir. Mes posters et une partie de ma vaisselle proviennent de là-bas, le tout pour une poignée d'euros. Il existe des Emmaüs un peu partout en France, regardez sur leur site internet celui qui est le plus proche de chez vous. 

4- Faire les brocantes, un classique à ne pas négliger

Ringards, les marchés aux puces ? Détrompez-vous et osez partir à la découverte des brocantes. Pour un total de 10 €, j'ai trouvé un saladier, un égouttoir, des paniers pour des étagères en cube, un paillasson et quelques vêtements vintage. Par contre, n'oubliez pas de laver ces objets avant de vous en servir. 

Contrairement aux magasins classiques, vous pouvez négocier les prix avec les exposants. Si vous achetez en lot, le vendeur peut aussi vous faire un prix. Pour ma part, j'habite en banlieue parisienne et il y a toutes les semaines des brocantes autour de chez moi. Dans le reste de la France, vous avez également des brocantes tous les week-ends. 

Au final j'ai dépensé environ 60 € pour aménager tout mon appartement : 40 € sur Leboncoin, environ 10 € chez Emmaüs et 10 € sur une brocante. Vu que je n'ai pas acheté mon canapé-lit et que j'ai récupéré un maximum de meubles et d'objets en tout genre chez mes grands-parents, j'ai pu faire un maximum d'économies, et surtout soulager mon banquier.

Si vous êtes étudiant ou les poches trouées en ce moment, à vous de jouer !