| | | |

ÉCOLOGIE - Cette nouvelle plateforme permet aux artisans de revendre les matériaux récupérés sur les chantiers de démolition, plutôt que de les jeter à la poubelle.

Mise à jour du 2 juillet 2018 : Batiphoenix s'appelle désormais Backacia.

Des tonnes de déchets sont générés chaque jour par le secteur du bâtiment avec les chantiers de démolition. La plupart de ces déchets sont encore en bon état, pourtant ils ne sont, bien souvent, ni recyclés, ni réutilisés. Alors pourquoi ne pas utiliser ce gisement pour de nouvelles constructions ?

C'est l'idée qui a mené à la création de la plateforme Batiphoenix, qui vient d'être lancée en décembre 2017 en Ile-de-France. Sur ce site, les artisans et les professionnels du bâtiment peuvent vendre et acheter leurs matériaux en surplus, inutilisés ou récupérés lors de démolition. 

Une belle idée, alors que la loi de transition énergétique impose que 70% de ces déchets soient valorisés d'ici 2020.

Éviter le gaspillage en revendant le surplus

Portes, fenêtres, baignoires, ou encore panneaux mélaminés, le choix sur le site est très varié ! Tous ces articles sont présentés en photos dans une grande mathériauthèque. 

En proposant un service de seconde main passant directement du détenteur au demandeur, Batiphoenix permet de limiter le gaspillage et souhaite, à terme, réduire la production de matériaux de construction neufs, et ainsi diminuer la pollution.

Cette démarche est à la fois respectueuse de la planète et financièrement intéressante, puisque les matériaux revendus sur leur site sont forcément moins chers.

Si vous êtes un particulier, vous pouvez aussi participer à cette démarche avec un autre organisme que nous vous présentions récemment : l'association lyonnaise Mineka, revend à tous les matériaux de construction inutilisés pour les sauver de la benne.

>> Vous avez réalisé ce tutoriel ? Envoyez-nous vos photos et vos remarques, nous publierons les plus belles réalisations !