| |

ENFANTS - 30 minutes à jouer sur le ventre pour les bébés et 3 heures d'activité physique pour les enfants de 1 à 4 ans : c'est le minimum recommandé chaque jour.

Trois heures d'activité physique par jour pour les enfants de un à quatre ans, et trente minutes de jeu sur le ventre minimum au quotidien pour les bébés, à partir du moment où ils se retourner tout seuls jusqu'à un an. Ce sont les recommandations de la Société Canadienne de Physiologie de l'Exercice.

"Au-delà de la recommandation médicale, cela leur permet de développer leur cerveau, entretient leur curiosité et leur envie d'explorer le monde", estime Nathalie Petit, autrice du livre Montessori à la maison de 0 à 3 ans.  

Un rythme pas toujours facile à suivre pour les parents, dans un quotidien déjà bien chargé. Résultat, "la majorité des enfants a un mode de vie très sédentaire", regrette Monique Busquet, psychomotricienne et chroniqueuse sur les Pros de la petite enfance

Pour y remédier, pas besoin d'enfiler votre jogging ni même d'avoir un jardin ! Il existe de nombreux jeux de motricité que vos enfants peuvent faire à la maison.

De zéro à un an : laissez les enfants libres de leurs mouvements

Monique Busquet préconise de ne pas laisser les bébés immobiles trop longtemps dans leur matériel de puériculture ou leur siège auto. "Cela les empêche de bouger la tête, le dos et les jambes", explique-t-elle.

© Getty Images / onebluelight

La psychomotricienne recommande donc de les porters dans les bras, pour qu'ils puissent gigoter, et de les poser au sol sur le dos dès trois ou quatre mois. Ainsi, ils s'habituent à bouger et sont d'autant plus actifs en grandissant.

Mais Monique Busquet préconise de ne pas les poser longtemps à plat ventre tant qu'ils ne savent pas se retourner tout seuls, en général autour de six ou huit mois.

"Cela leur est trop inconfortable, inutile et source de tensions musculaires. Il est éventuellement possible de jouer à les aider à se retourner vers le plat ventre, pour leur faire découvrir le plaisir de bouger, mais sans les laisser plus de quelques minutes", précise-t-elle.

 

De même pour la station assise, qui n'est pas recommandée temps que les enfants ne savent pas s'asseoir d'eux-même, car ils n'ont pas la musculature suffisante pour se sentir à l'aise. 

Quand ils font du quatre pattes : des coussins à escalader

"Dès qu'ils marchent à quatre pattes, vers neuf-dix mois, on peut les laisser grimper sur des obstacles moins hauts que le canapé, conseille Monique Busquet. Ils peuvent escalader des coussins, un sac de sport rempli, un bloc de mousse. Il suffit de les poser sur un tapis, une couverture ou un sol en linoléum."

Vous pouvez même placer des coussins sous le tapis pour faire des vagues !

© Getty Images / Milatas

N'ayez pas peur que vos explorateurs et exploratrices en herbes se fassent mal. "Il y a moins d'accidents domestiques pour les enfants qui connaissent bien leur corps", rassure Monique Busquet.

Bien sûr, cela ne dispense pas des mesures de sécurité de base, comme installer des cache-prises et fixer les meubles au mur. "Si ce n'est pas toute la maison, il faut au moins une pièce où on sait que tout est sécurisé pour que l'enfant puisse explorer en toute liberté", considère Nathalie Petit.

Quand ils commencent à marcher : parcours pieds nus et musique

Nathalie Petit conseille de fixer une barre au mur, comme une tringle à rideau, à 45 cm du sol. Les enfants peuvent s'y accrocher pour se mettre debout.

Ensuite, ils se feront un plaisir de marcher pieds nus sur un parcours de différentes textures. "Ça peut être un coussin, du carton, du papier journal, du papier bulle, une planche en bois (sans écharde bien sûr)...", illustre Nathalie Petit.

Elle propose également de compléter le parcours de motricité avec des anneaux de jonglage, dans lesquels il faut poser un pied, une caisse en plastique sur laquelle monter, ou des chaises sous lesquelles passer, comme dans un tunnel.

© Getty Images / freemixer

Quant à la musique, ça marche toujours ! L'idée est juste de bouger les bras, les jambes, et de se déhancher. C'est encore mieux avec des castagnettes ou un tambour dans les mains (un pot de fleurs et une cuillère en bois font très bien l'affaire).

À partir de deux ans et demi : marcher sur une ligne, jeux de balle et ménage

Pour développer l'équilibre, vers deux ans et demi - trois ans, Nathalie Petit suggère de tracer une ligne avec du ruban adhésif repositionnable sur le sol. Il faudra la suivre sans poser le pied à côté !

Et s'ils veulent jouer à la balle dans la maison, pourquoi pas ! Pour renverser des quilles ou des bouteilles d'eau, ou pour marquer des points dans un panier fixé à leur hauteur, ça ne fait pas de dégât. Surtout si la balle est en mousse ou en papier journal.

Nathalie Petit recommande aussi de leur demander de passer la balayette ou encore frotter un miroir. Après tout, le ménage c'est du sport, et “de dix-huit mois à trois ans, ils adorent faire comme nous”.

Faut-il bouger avec vos enfants ou peuvent-ils jouer tous seuls ?

Les enfants, même petits, peuvent très bien jouer seuls, sous surveillance. Pour autant, "il est important qu'ils sentent que les adultes s'intéressent à ce qu'ils sont en train de faire", estime Monique Busquet. "S'ils les voient statiques devant un écran, ils auront envie d'être statiques aussi."

"Il vaut mieux réserver deux moments dans la semaine pour être vraiment avec eux, que de leur proposer un jeu et de ne pas vraiment être présent", complète Nathalie Petit.

Si vous vous sentez venir l'envie de sauter à cloche-pied ou de faire la grenouille, laissez vous aller !

Mais une petite promenade à pied dans le quartier, sans but précis, juste pour le plaisir de marcher et de découvrir un escargot sur le chemin, ça compte aussi ! De quoi faire d'une pierre deux coups, en bougeant et en prenant une bonne bouffée d'air frais.