En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence.

    Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
18h39.fr > Transformer > Maison plus écolo > Des ruches connectées pour sauver les abeilles

Des ruches connectées pour sauver les abeilles

Bertrand Laurentin, fondateur de Label Abeille, fait la démonstration de sa ruche connectée. © Label Abeille
Bertrand Laurentin, fondateur de Label Abeille, fait la démonstration de sa ruche connectée. © Label Abeille
Bertrand Laurentin, fondateur de Label Abeille, fait la démonstration de sa ruche connectée. © Label Abeille

#objet-connecté #biodiversité #abeille #installer-une-ruche

INNOVATION - Avec son boîtier truffé de capteurs pour surveiller les ruches, une start-up française permet à chacun de les protéger… et d’en accueillir dans son jardin.

Les abeilles se meurent. Le secrétaire général de l'union nationale des apiculteurs de France, Henri Clément, déplore ainsi un taux de mortalité de 30 % par an des abeilles domestiques, contre 5 % il y a une vingtaine d’années, à cause, notamment, des pesticides.

Un problème pour les apiculteurs, pour la biodiversité… et pour toute la planète. Car les abeilles assurent une grande partie de la pollinisation des fleurs, mais aussi des fruits et des légumes.

La bonne nouvelle, c’est que pour sauver les abeilles, chacun peut faire sa part. C’est ce que veut démontrer, Bertrand Laurentin, Orléanais de 31 ans, avec son boîtier connecté, baptisée Label Abeille, lancé début 2016.

Celui-ci permet de "garder un œil et une oreille dans la ruche" en permanence, comme l’explique le jeune entrepreneur. "Ma démarche est de suivre la santé des abeilles, de prévenir quand elles ne vont pas bien, pour pouvoir agir."

Une innovation destinée aux apiculteurs professionnels, mais aussi aux particuliers qui voudraient installer une ruche dans leur jardin.

Des capteurs pour surveiller la santé des abeilles

  © Label Abeille
© Label Abeille

L’objet ressemble à une grosse abeille, jaune et noire, à placer sous la ruche. À l’intérieur, différents capteurs (poids, température, humidité, luminosité, orientation de la ruche, géolocalisation, pression atmosphérique) renseignent sur ce qui se passe dans la ruche, pour anticiper toute évolution, qu'elle soit positive ou négative. Les données sont transmises à une application dédiée. L’utilisateur reçoit des alertes, par mail ou sms, s’il doit intervenir d’urgence.

"Si vous avez par exemple une chute du poids anormale, cela va signifier une hausse de la mortalité, explique-t-il. Vous allez pouvoir agir tout de suite, pour soigner les abeilles, les mettre en quarantaine, ou s’il y a un manque de ressources, les nourrir avec du miel que vous avez stocké pour elles."

Label Abeille observe ainsi une baisse de 40 % de la mortalité par rapport à une ruche non connectée.

Des ruches connectées chez les particuliers, même en ville

  © Label Abeille
© Label Abeille

Les professionnels sauvent ainsi leur production de miel, et les particuliers qui souhaiteraient installer une ruche chez eux sont accompagnés au quotidien, même si cela ne dispense pas des conseils d’un professionnel ou d’une association, pour choisir son équipement et installer sa ruche.

Pour cela, pas forcément besoin d’habiter à la campagne. Sur le site de Label Abeille, on peut consulter les arrêtés préfectoraux, pour se renseigner sur la réglementation en vigueur dans sa ville.

"Le plus souvent, il faut être à plus de 100 mètres d’une habitation, et avoir un mur d’enceinte de deux mètres", précise Bertrand Laurentin.

Pour ceux qui s’enfuient devant le vrombissement des abeilles, Label Abeille propose de parrainer 10 abeilles pour 1 euro, pour équiper des apiculteurs français avec des boîtiers connectés.

Les parrains peuvent suivre la santé de leurs abeilles au travers d’une application mobile et reçoivent des informations pour mieux connaître les abeilles et en devenir leurs ambassadeurs. De quoi se réconcilier avec ces butineuses, loin des risques de piqûres.