| | | |

ANIMAL - Y a-t-il des risques de maladies ? Un enfant peut-il dormir avec un chat ? Nous avons interrogé des spécialistes pour savoir s'il est possible de dormir avec son animal.

Après avoir réfléchi pendant de longs mois, voire des années, vous avez enfin adopté l'animal qui vous convient le mieux (peut-être vous êtes vous aidé de ce test ?) !

Bonne nouvelle : vous vous entendez à merveille ! À tel point que la tentation est grande de dormir avec. Seulement voilà, il n'est pas toujours facile de savoir comment s'y prendre, puisque vous entendez tout et son contraire.

Pour faire en sorte que cette cohabitation de nuit se passe au mieux, nous avons interrogé deux spécialistes, un vétérinaire et une comportementaliste. Voici leurs conseils.

1 - Éviter de dormir avec des animaux trop petits

Pour le docteur Éric Trénel, vétérinaire et éditeur du site de conseils vétérinaires en ligne Conseils Véto, dormir avec un petit animal, un hamster par exemple, est à proscrire car il n'est pas suffisamment alerte et n'aura pas le réflexe de se pousser si nécessaire.

Vous risquez de l'écraser, de l'étouffer, ou l'animal peut tomber du lit et se blesser”, explique-t-il.

2 - S'assurer que votre animal est propre avant de rejoindre le lit

Un animal peut amener toutes sortes de bactéries et de virus dans le lit”, prévient le docteur Trénel. Pour éviter toute contagion, le vétérinaire conseille de laver scrupuleusement les pattes de l'animal quand il rentre de promenade.

3 - Une pratique à proscrire pour les personnes allergiques...

Cela peut sembler une évidence mais Annick Pezzula, comportementaliste spécialiste des félins, préfère le rappeler : “quand on a des allergies, il vaut mieux éviter de dormir avec son animal.” En effet, les poils sont des éléments allergisants !

4 - Ne pas faire dormir son animal avec de jeunes enfants !

Surtout pas d'animaux dans la chambre d'un bébé”, s'exclame le docteur Trénel. Le vétérinaire soulève le risque qu'un petit chien ou un chat puisse s'allonger sur un bébé et l'étouffe.

Annick Pezzuala nous explique que de nombreuses personnes viennent la consulter avant la naissance de leur bébé pour savoir quelles précautions prendre avec leur chat. Elle leur répond systématiquement d'interdire l'accès à la chambre du bébé bien avant son arrivée.

5 - Faire respecter une forme de hiérarchie et d'autorité

Imposer une forme de hiérarchie est primordial lorsque l'on souhaite dormir avec son animal, surtout quand il s'agit d'un chien, qui est un animal social.

Il faut que ce soit le maître qui invite le chien à dormir dans son lit. Cette initiative doit rester ponctuelle”, préconise le vétérinaire.

Un animal dominant qui se couche sur ses propriétaires va intégrer le fait qu'il est le maître de la maison. Cette situation peut développer un comportement agressif et dans certains cas, votre chien pourrait même vous interdire l'accès à votre lit !

En ce qui concerne les chats, si vous ne souhaitez pas dormir avec, la comportementaliste suggère de faire en sorte que la chambre lui soit interdite dès le départ et toute la journée. “Il ne va pas comprendre si, à partir de 22h, il n'y a plus accès”, précise-t-elle.

BONUS - Comment mettre un terme à une cohabitation nocturne ?

Si vous souhaitez mettre un terme à cette cohabitation nocturne, Annick Pezzula conseille de diriger l'animal vers “des endroits cocooning”, pour que la transition se passe au mieux. Pourquoi pas dans une niche aménagée sous votre lit, comme celui-ci, fabriqué par des propriétaires de chiens.