| | |

TRAVAUX - Fenêtres en PVC, en aluminium ou en bois, vous saurez lesquelles isolent le mieux thermiquement et phoniquement la maison.

Vous comptez bientôt changer vos fenêtres, mais ne savez pas quel type choisir ? S'il en existe pour tous les goûts, d'autres critères entrent en jeu lors du choix : leur entretien ou leur impact sur l'environnement.

Leur matière est également une composante à prendre en compte. Car, en plus d'être une source de lumière, les fenêtres peuvent aussi servir d'isolant phonique et thermique.

Pour y voir plus clair, voici quelques pistes pour faire le meilleur choix de fenêtres lorsque vous ferez construire votre logement ou que vous le rénovez.

À chaque pièce son type de fenêtre

Battante, oscillo-battante ou encore coulissante, lorsque l'on s'équipe en fenêtres, il est préférable de ne pas prendre le même modèle pour toutes les ouvertures de la maison. En effet, certaines conviennent mieux à un type de pièce qu'à un autre.

Pour la cuisine, il est préférable d'investir dans une fenêtre oscillo-battante, qui peut s'ouvrir sur les côtés, comme une fenêtre battante classique, mais aussi de façon horizontale, “pour permettre de ventiler la pièce lorsque l'on cuisine, sans pour autant refroidir votre intérieur avec une fenêtre totalement ouverte”, explique Fréderic Lepetz, chef de rayon menuiserie du magasin Castorama d'Englos (Nord).

Pour les fenêtres qui sont placées au-dessus d'un évier, on peut se tourner vers des fenêtres coulissantes. Ainsi, l'ouverture n'est pas empêchée par la robinetterie. Et cela permet d'aérer sans gêner la personne qui est chargée de la vaisselle, ni devoir retirer la vaisselle de l'égouttoir pour pouvoir l'ouvrir.

Côté salle de bains, on préférera les fenêtres oscillo-battantes. “Elles permettent d'ouvrir la fenêtre par le haut lorsque l'on se douche pour pouvoir aérer tout en préservant son intimité”, indique Fréderic Lepetz.

En ce qui concerne le verre, on peut se tourner, peu importe le type de fenêtre, vers un vitrage opaque. “Beaucoup de personnes préfèrent mettre des stores devant leurs fenêtres, mais ils peuvent entraver l'ouverture et limiter la luminosité dans la pièce. Alors qu'un verre dépoli préserve par son opacité l'intimité, sans pour autant diminuer l'arrivée de lumière dans une pièce”, détaille le chef de rayon.

Quel matériau pour les fenêtres ?

PVC :Le PVC vieillit plutôt vite, mais il ne nécessite que très peu d'entretien”, indique Fréderic Lepetz.

  • Entretien : aucun
  • Recyclage : totalement recyclable
  • Isolation thermique et phonique : bonne

Alu :C'est le matériau qui dure le plus longtemps et qui, comme le PVC, reste propre en un coup d'éponge”, explique le chef de rayon.

  • Entretien : aucun
  • Recyclage : recyclable
  • Isolation thermique et phonique : un peu moins bonne que le PVC et le bois, mais se rapproche de plus en plus du PVC

Bois : matériau naturel, chaleureux et authentique. Seul bémol selon Fréderic Lepetz, “après quelques années, le bois a tendance à bouger. Son entretien est un peu plus compliqué.”

  • Entretien : Une couche de lasure ou de peinture tous les dix ans environ.
  • Recyclage : Totalement recyclable
  • Isolation thermique et phonique : la plus performante si le bois est de bonne qualité

Vous avez désormais toutes les clés en main pour choisir le type et le matériau de vos fenêtres !

Passez à l'action