| | | | | |

ÉCOLOGIE - Produire sa propre énergie et réduire sa facture d'électricité : c'est possible grâce aux éoliennes domestiques. On peut même les construire soi-même.

Le terrain de Nicolas Leblanc, situé près de Saint-Nazaire en Loire-Atlantique, est bien exposé aux vents. Alors, il y a quelques mois, un drôle d'arbre a poussé dans son jardin.

Après y avoir songé plusieurs années, l'assureur de 40 ans, a sauté le pas en septembre 2016 : il a raccordé une éolienne au réseau électrique de sa maison.

Ceux qui lui rendent visite aujourd'hui la trouvent "jolie et ludique", au bout de son mât de 4,5 mètres. Lui, est "assez fier" de consommer l'électricité qu'il produit. "On ne voit pas ça tous les jours", souligne-t-il.

En effet, l'éolien domestique peine à décoller en France. La faute sans doute à la fin du crédit d'impôt pour l'installation d'une éolienne depuis le 1er janvier 2016, et aux problèmes liés aux éoliennes de toit ou de pignon, qui produisent très peu d'énergie.

Pourtant, les éoliennes de jardin, elles, permettent de vraies économies sur la facture d'électricité, de l'ordre de 20% sur un an si l'on habite une région venteuse, d'après Renaud Hesnard, le fondateur de la société Eolie.

"Une éolienne domestique sera rentabilisée en 10 à 20 ans, sachant que la durée de celle que nous proposons est de 30 ans", assure Renaud Hesnard.

Une éolienne verticale en kit

C'est le modèle choisi par Nicolas, pour 4390 euros. De type Darrieus, avec une hélice qui tourne verticalement, elle est adaptée aux vents variables à faible hauteur.

Ce qui l'a convaincu : la facilité d'installation. L'éolienne est arrivée en kit. Nicolas avait déjà coulé une dalle de béton au préalable, sur laquelle la fixer. L'assemblage, avec le coup de main d'un voisin, ne lui a pris que deux heures, "pause-café comprise".

Ensuite, pas besoin d'électricien. L'éolienne se branche directement sur une prise classique, ce qui permet d'injecter l'électricité produite dans le circuit de la maison.

La génératrice, qui transforme la force motrice du vent en électricité, est intégrée au pied du mât.

La génératrice, qui transforme la force motrice du vent en électricité, est intégrée au pied du mât. © Eolie

Fabriquer soi-même son éolienne

Autre option, pour faire encore plus d'économies, à condition d'être bricoleur : fabriquer sa propre éolienne. Le réseau Tripalium organise une douzaine de stages d'autoconstruction par an.

Parmi les animateurs, Philippe Hochart, du bureau d'études Énergies SB, vient d'organiser son premier atelier à Wimille, dans le Pas-de-Calais.

Ses stagiaires ont construit une éolienne de type Piggott, avec 3 pales en bois, à la fois écologique et esthétique. "Quant au mât, avec ses trois pieds en bois, il transmet moins les vibrations au sol, détaille Philippe Hochart. Cela fait moins de bruit, et il n'y a pas besoin de prévoir une dalle de béton."

Des pales et un mât en bois, pour se fondre dans la nature.

Des pales et un mât en bois, pour se fondre dans la nature. © Energies SB

 Autoconsommation ou autosuffisance énergétique

D'une capacité de 700 watts, ce modèle Piggott, "simple et robuste", peut fournir la moitié de ce que consomme un foyer de deux personnes. L'énergie nécessaire en complément est puisée sur le réseau ERDF. Par exemple, si l'éolienne produit 300 watts, et que le réfrigérateur et la climatisation consomment 500 watts, les 200 watts restants sont tirés du fournisseur d'énergie. On parle d'autoconsommation.

D'autres vont plus loin, et visent l'autosuffisance énergétique. Comme ce couple qui habite une maison isolée et à qui le raccordement au réseau ERDF aurait coûté 46 000 euros. Nicolas Hochart a installé pour 35 000 euros un mix d'éolien, de solaire et de géothermie, avec les batteries nécessaires à une autonomie de 3 à 4 jours.

En revanche, contrairement à ce qui se fait en Allemagne ou en Irlande, il est impossible en France de revendre l'électricité excédentaire produite avec son éolienne. Inutile donc d'installer 10 éoliennes dans son jardin, si ça ne correspond pas à ses besoins !

Ce qu'il faut savoir pour installer une éolienne dans son jardin :

  • Mieux vaut avoir un terrain dégagé, vaste et dans une région venteuse, que d'être dans un creux entouré d'immeubles !
  • Si la maison mesure 8 mètres de haut, l'éolienne doit être installée à 16 mètres, pour être bien exposée au vent.
  • Pas besoin de permis de construire pour les éoliennes inférieures à 12 mètres de haut.
  • Si l'on est raccordé au réseau ERDF, il faut les informer de l'installation d'une l'éolienne aux normes.

Les composantes d'une éolienne :

  • Le mât
  • Les pales
  • La génératrice, qui transforme la force motrice du vent en électricité.
  • Éventuellement, les batteries, pour stocker l'énergie et l'utiliser selon les besoins.
  • L'onduleur ou convertisseur électrique, qui transforme l'électricité des batteries en courant utilisable de 220 volts.