|

ÉCOLOGIE - Au moment de bâtir ou de rénover son domicile, la question de l'isolation est incontournable. Passage en revue des différents isolants bio-sourcés.

Si on a davantage tendance à se tourner vers les isolants industriels, plus connus et mieux distribués en nombre sur le marché, les isolants composés de matériaux d'origine naturelle, dits bio-sourcés, commencent à se faire une place.

Tout aussi efficaces et avec un impact environnemental en général assez faible, ils sont majoritairement issus de végétaux (laine de bois, liège, ouate de cellulose, chanvre, lin ...), dont la production n'entraîne pas de pollution pour l'environnement.

D'autres sont des sous-produits de l'élevage comme la laine et les plumes, quand certains sont fabriqués à partir du recyclage (textile ou cellulose). Les isolants "conventionnels" proviennent de la pétrochimie.

Un isolant composé de matériaux d'origine naturelle n'est pas nécessairement écologique

Choisir ce type d'isolant au moment de la construction, ou de la rénovation d'une maison, c'est aussi s'assurer de ne manipuler des matériaux inoffensifs pour la santé, dans la mesure où ils ne dégagent aucun composé toxique reconnu. Par conséquent, cela permet de lutter contre la pollution de l'air intérieur.

"Le véritable intérêt des produits bio-sourcés est leur caractère renouvelable", explique Philippe Léonardon, ingénieur au service bâtiment de l'Ademe en charge des matériaux bois et bio-sourcés et de l'évaluation des impacts environnementaux des produits de construction et des bâtiments.

Néanmoins, ces isolants doivent subir quelques traitements annexes, notamment pour les protéger des rongeurs ou les rendre ignifuges. Des traitements pas toujours exempts de fibres de polyester, issu de la pétrochimie. Résultat, "leur bilan n'est pas nécessairement si bon que ça", indique l'ingénieur de l'Ademe. Ce n'est pas parce que l'isolant est bio-sourcé qu'il est meilleur que les autres, ni même écologique.

Afin de s'y retrouver l'Acermi a mis au point une certification garantissant leur performance. Les matériaux sont ainsi classés en fonction de 6 critères : résistance thermique, comportement mécanique, incompressibilité, comportement à l'eau et aux transferts de vapeur d'eau et stabilité. Ainsi, 25 matériaux sont certifiés.

Passage en revue des principaux isolants bio-sourcés

1 Laine de coton

La laine de coton est composée généralement de coton industriel recyclé (80%), dont les fibres sont liées par des fibres de polyester (20%). Comme cet isolant.

Avantages

- Très résistante
- Pas de fibre minérales biopersistantes (persistance de fibres ou d'autres matériaux sans épuration par les cellules présentes dans les tissus)

Inconvénients

- Elle doit subir des traitements notamment anti-mites
- Elle reçoit un traitement au sel de bore

Utilisation

Remplissage pour les planchers, isolation des murs, toitures et combles.

2 La fibre de bois

De la fibre de bois.

De la fibre de bois. © Getty Images / Maciej Bledowski

Élaborés industriellement à partir de bois ou de résidus de manufactures de bois, les fibres sont liées entre elles avec ou sans adjuvant afin d'obtenir un produit plus ou moins souple, sous forme de panneaux, feutres ou flocons. Comme cet isolant.

Avantages

- Bonne longévité
- Bon isolant phonique
- Sous forme de panneau, elle est dense et résiste longtemps aux flammes sans propager rapidement les incendies.
- Bonne résistance à l'humidité, laisse passer la vapeur d'eau vers l'extérieur.

Inconvénients

- Souvent couplée avec 25% de polyuréthane pour lier les fibres entre elles
- Doit être traitée contre les rongeurs
- Doit être ignifugée

Utilisation

Isolation des planchers de combles ou en remplissage de lambourdes ou cloisons

3 Ouate de cellulose

Fabriquée à partir essentiellement de papier recyclé (85%), on y ajoute un additif ignifugeant comme l'acide borique, ce qui n'en fait pas le produit le plus écologique ni le plus neutre pour la santé. Comme cet isolant.

Avantages

- Bon marché
- Ininflammable
- Issue de la récupération des vieux journaux et de résidus de pâte à papier.
- Bon isolant contre la chaleur l'été

Inconvénients

- Présence possible d'additifs pour ignifuger
- Inflammation pulmonaire possible lors de la pose, utiliser gants et masque
- Sujet au tassement

Utilisation

Plancher de combles ou en remplissage de lambourdes ou cloisons.

4 Liège

Du liège.

Du liège. © Getty Images / Brize99

La culture de l'écorce du chêne liège est traditionnelle, notamment dans le midi de la France. Mais le temps de renouvellement est long : 9 ans en moyenne pour qu'un arbre reconstitue son écorce. Le liège utilisé en France est donc souvent un produit d'importation.

Avantages

- L'un des meilleurs isolants phoniques, souvent utilisé dans les salles de spectacle
- Naturellement imputrescible : longévité élevée

Inconvénients

- La production d'un chêne est faible, environ une récolte de liège tous les 10 ans
- Pour constituer un isolant thermique efficace, le liège doit être aggloméré ou expansé. Il s'agit donc plutôt d'un complément d'isolation thermique.

Utilisation

Isolation des murs et des toitures. Sa résistance à la compression permet aussi son utilisation sous des dalles ou des toits terrasses par exemple.

5 Lin

Sous-produit de l'agriculture, le lin est comme le chanvre l'une des principales plantes textiles cultivées depuis l'Antiquité. On l'utilise toujours aujourd'hui pour les vêtements, mais les fibres courtes non employées par l'industrie textile servent à la fabrication de feutres d'isolation, conditionnés généralement sous forme de panneaux semi-rigides.

Avantages

- Isolation phonique
- Matériau sain, pas d'impact sur l'environnement ou la santé
- Résistant au vieillissement

Inconvénient

- Prix élevé

Utilisation

Isolation de murs, combles ou toitures.

6 Chanvre

De la fibre de chanvre.

De la fibre de chanvre. © Getty Images / Divgradcurl

Utilisé depuis des milliers d'années dans la fabrication de vêtements, de papier, d'huile, ce produit de l'agriculture a trouvé un nouveau débouché avec l'isolation thermique et phonique.

Avantages

- Bonne isolation phonique
- Naturellement ininflammable
- Naturellement insensible aux rongeurs (même si c'est un végétal à la base)
- Insensible à l'humidité, particulièrement adaptée pour les pièces humides
- Longévité élevée

Inconvénients

- Certains fabricants lient le chanvre avec du polyuréthane, évitez ces produits (préférez ceux liés à l'amidon qui est naturel)
- Parfois traité au sel de Bore, bien qu'ininflammable naturellement, là encore évitez ces produits

Utilisation

Isolation des murs et cloisons, comme des combles et des toitures.

7 Textile recyclé

Issu du recyclage comme son nom l'indique, la laine de textiles recyclés est composée d'environ 70% de coton, 15% de textiles synthétiques et 15% de liant sous forme de fibres polyester.

Avantage

- Issu du recyclage
- Bon marché

Inconvénients

- La composition étant variable, la capacité d'isolation thermique l'est aussi.
- Un traitement à base de chlore pour blanchir est parfois utilisé ainsi que des traitements complémentaires contre les champignons ou les insectes

Utilisation

Isolation des combles perdus et des planchers intermédiaires.

8 Le carton

Carton

© Carton Getty Images

Issu de fibres cellulosiques traitées, le carton, dont la fibre est particulièrement longue, permet une bonne isolation tant phonique que thermique.

Avantages

- Peu coûteux en énergie
- Plus propre que le papier car aucune trace d'encre
- Bon tassement

Inconvénients

- Le carton doit subir un traitement ignifugeant et antifongique.

Utilisation

Isolation thermique et phonique

9 Laine de mouton

Nos amis les moutons produisent le plus naturellement du monde un isolant qui les protège on ne peut mieux du froid. L'homme l'a découvert et utilisé depuis la nuit des temps, mais la laine ne sert pas qu'à confectionner des vêtements chauds.

Avantages

- Possibilité de production locale
- Bonne résistance à l'humidité
- Bonne longévité
- Elle a la capacité de fixer les particules polluantes et toxiques, et aide ainsi à assainir l'air d'une habitation.

Inconvénients

- La pose doit se faire avec un masque et des gants
- Doit être traitée contre les rongeurs
- Doit être ignifugée
- Choisir de la laine de mouton sans ajout de polyester

Utilisation

Isolation des murs et des toitures.

Passer à l'action :

Il existe plusieurs dispositifs pour financer les travaux de rénovation énergétique :

Synthèse des aides publiques (crédit d'impôt, éco prêt à taux zéro...)

La prime-énergie Castorama (en carte cadeau)

Passez à l'action