VIDÉO - Le premier salon du survivalisme s'est tenu du 23 au 25 mars 2018 à Paris. Voici notre reportage vidéo à la rencontre de ceux et celles qui s'organisent pour survivre ou vivre en toute autonomie.

Le survivalisme est le nouveau cool. Il n'est plus réservé aux personnes qui, face à une catastrophe qu'elles pensent imminentes, se replient dans leur bunker rempli d'armes.

Les survivalistes d'aujourd'hui, ou "néosurvivalistes" ne craignent plus une attaque nucléaire ou une guerre mais une crise environnementale majeure, comme l'explique le sociologue Bertrand Vidal sur France Culture. Ils recentrent leurs stratégies sur la survie en pleine nature, ou en toute toute autonomie à la maison.

Même s'il s'agit toujours de se préparer à survivre dans un monde devenu hostile, ce retournement a interpellé la rédaction de 18h39. Pour nous, l'écologie et le faire soi-même sont des valeurs centrales.

Nous avons donc voulu mieux connaître ces nouveaux survivalistes, moins anxieux et plus ouverts. Le tout premier salon du survivalisme en Europe, qui se tenait du 23 au 25 mars 2018 à Paris, était l'occasion idéale.

Bushcraft et panneaux solaires

Voici notre reportage à la rencontre des survivalistes :

Cela vous a donné envie de gagner en autonomie ? Permaculture, débrouille ou cueillette de plantes sauvages, découvrez nos conseils d'experts pour vous initier au survivalisme.