| | | |

LUMIÈRE - Pas facile de trouver la lampe idéale pour illuminer une pièce avec 5 mètres de hauteur sous plafond. Sélection de suspensions et lampadaires pour tous les budgets.

Elsa Descaillot a eu beau tourner le problème dans tous les sens, elle est à court d'idées pour éclairer sa salle à manger une fois la nuit tombée. Dans la journée, la lumière entre à flots par les portes-fenêtres de cette maison située à Lacroix Falgarde, près de Toulouse. Mais le soir, la luminosité est trop faible pour que les enfants puissent faire leurs devoirs confortablement sur la table centrale.

Avec 5 mètres de hauteur sous plafond, trouver la lampe idéale pour cette grande pièce est un défi. "Je voudrais éviter de gâcher la vue depuis la mezzanine, et donc ne pas avoir trop de fils qui pendent", précise Elsa.

Le salon manque de lumière une fois la nuit tombée.

Le salon manque de lumière une fois la nuit tombée. © Elsa Descaillot

Côté budget, la famille voudrait rester raisonnable pour continuer à investir dans d'autres pièces de la maison. Voici quatre pistes, avec les conseils d'architectes d'intérieur sollicités par 18h39. Design, astuce ou DIY, il y en a pour tous les porte-monnaie.

Solution n°1 : Une suspension design tout en légèreté

La meilleure option pour que la lumière se diffuse partout dans la pièce : une suspension fixée au plafond. Dans ce cas, impossible de ne pas voir les fils, alors autant en faire un atout dans la décoration.

Christelle Brosset, décoratrice spécialisée dans le travail de la lumière, conseille de casser les lignes droites et d'apporter de la fantaisie : pas de fil solitaire qui soutiendrait une suspension unique, mais plutôt de multiples abat-jour.

"Il me parait important de planter le décor avec du volume, détaille-t-elle. D'où l'idée d'occuper l' espace aérien pour envelopper davantage la table et faire le lien entre l'étage et le rez-de-chaussée."

Son choix se porte sur le lustre Nuage par Hervé Langlais (1400 euros) d'une circonférence de 2 mètres, et dont la longueur des câbles s'adapte à un plafond haut.

Vue depuis la mezzanine.

Vue depuis la mezzanine. © Elsa Descaillot

Première solution : une suspension design avec plusieurs abat-jour.

Première solution : une suspension design avec plusieurs abat-jour. © Léna Piroux

Astuces en plus :
- Éviter les suspensions en verre : la lumière se refléterait dans la balustrade de la mezzanine, elle-même en verre.
- Opter pour des ampoules LED et une température de couleur de 3000 degrés kelvin, pour une lumière à la fois forte et chaleureuse.

Solution n°2 : Spots suspendus ou lampe Vertigo, jouer avec le style industriel

Elsa voulait éviter les fils... Patricia Lasserre, directrice de l'école d'architecture Cread, et son collaborateur Lofti Kelsh, prennent le contrepied en conseillant de jouer avec les câbles.

Eux préfèrent accentuer le style loft de la pièce, avec la suspension noire et métallisée AIM par Ronan et Erwan Bourroulec (460 euros sur internet). "On peut diriger les spots vers le plafond, les murs, la table", argumente Patricia Lasserre.

Autre coup de coeur du duo : la suspension Vertigo, designée par Constance Guisset (695 euros). Leur conseil : en suspendre deux à des hauteurs différentes.

Solution n°3 : Suspensions multiple pour petit budget

Pour une solution plus économique, Christelle Brosset propose de composer soi-même sa suspension multiple. Pour cela, il suffit de choisir plusieurs abat-jour blancs ou gris à 30 ou 40 euros chacun, dans plusieurs diamètres. On les fixera à différentes hauteurs et en quinconce.

Astuce : Si besoin de rajouter une longueur de fil électrique, on pourra la cacher dans une gaine thermorétractable. Les connexions,thermorétractables elles-aussi, seront invisibles. Pas de domino inesthétique !

Et si comme souvent il y a une seule sortie électrique au plafond, Christelle Brosset recommande d'installer un faux plafond dans une plaque de contreplaqué ou de medium léger de 2 ou 3 cm d'épaisseur. Peint de la couleur du plafond, il dissimulera les fils de chaque abat-jour.

Solution n°4 : Opter pour des appliques ou des lampadaires déportés

Pour une vue totalement dégagée depuis la mezzanine, les lampadaires déportés sont une solution pratique. Le socle reste le long du mur, mais les lampes viennent éclairer jusqu'au-dessus de la table.

Patricia Lasserre et Lofty Kelsh, quant à eux, craquent pour le bras géant de l'applique 265, dessinée par Paolo Rizzato (à 670 euros sur internet). Et pourquoi pas en accrocher deux de chaque côté du mur ?

Solution n°5 : Un lustre-branche DIY

La dernière option, la moins coûteuse, implique un peu de bricolage. Le designer Niels Holger Moorman a imaginé un lustre à partir d'une branche d'arbre. Le tutoriel pour le reproduire pas à pas est à lire ici.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Vie pratique !

Passez à l'action