| | | | |

CONSEILS - Où placer ses luminaires ? Comment les choisir ? Lumière jaune ou lumière blanche ? Voici toutes les clés pour un éclairage optimal dans chaque pièce.

On n'y pense pas forcément, mais la déco passe aussi par la lumière : emplacement, choix des lampes, température de couleur. Chaque pièce mérite une ambiance lumineuse différente, en fonction de ce que l'on y fait (se détendre ou travailler).

Pour vous aider à mettre en place l'éclairage idéal, nous avons sollicité Christelle Brosset, architecte d'intérieur, qui attache un soin particulier à la mise en lumière de tous ses projets, et Marie Sarrasin, responsable du rayon luminaire chez Castorama à Englos (Nord). Voici leurs conseils, pièce par pièce :

Préambule : qu'est-ce que la température de couleur ?

La température de couleur est mesurée en kelvin (K). Plus elle est basse, par exemple 2700 K, plus la lumière sera jaune. Plus elle est élevée, par exemple 6500 K, plus la lumière sera blanche, avec une plus grande proportion de bleu.

On parle de lumière chaude quand elle est jaune, et de lumière froide quand elle est très blanche.

Certains apprécieront cette dernière, qui leur donnera l'impression d'un éclairage efficace, quand d'autres la jugeront agressive. "C'est avant tout une question de sensibilité propre à chacun", note Marie Sarrasin. "Mais je recommande d'uniformiser la température de couleur entre les pièces, pour ne pas fatiguer les yeux."

>> Pour en savoir plus : Température, puissance, type bien choisir ses ampoules

 

L'entrée : annoncer l'ambiance de la maison

Choix des luminaires :

  • Privilégier des appliques, ou un plafonnier, mais pas de suspension trop basse pour éviter les coups d'écharpe ou de manteau.
  • Pas de spots orientés vers la porte, qui agresseraient les visiteurs.
  • En revanche, on peut placer deux spots au plafond devant le miroir. Leurs faisceaux doivent se croiser au niveau des épaules, lorsque l'on se place devant la glace.

Température de couleur : 2 700 K, pour une entrée accueillante.

La cuisine : bien voir les bons petits plats

Choix des luminaires :

  • Choisir un bon éclairage général, avec une suspension ou un plafonnier au centre de la pièce. "Si c'est une suspension qui éclaire vers le bas, il ne faut pas qu'elle soit trop basse, pour pouvoir éclairer jusqu'en haut des placards", précise Christelle Brosset.
  • Opter par exemple pour un modèle "monte-et-baisse" (on tire sur le ressort pour le faire descendre).
  • Éviter les abat-jours en verre transparent ou en tissu, difficiles à nettoyer.
  •  Éviter les spots au plafond, plutôt indiqués pour éclairer une zone précise ou un intérieur de placard. D'autant plus si les meubles de cuisine sont ont des façades laquées ou brillantes, dans lesquelles les spots se réfléchiraient.
  • Éclairer le plan de travail, la plaque de cuisson et l'évier individuellement. Pour cela, placer sous les meubles hauts une réglette de spots très plate, des spots à encastrer, ou un ruban Led (à poser à l'angle entre le mur et le meuble).

Température de couleur : Marie Sarrasin conseille un blanc neutre, autour de 4000 K.

© Castorama

La chambre des parents : de la douceur et du confort

Choix des luminaires :

  • Éclairage général au plafond : attention à ne pas être gêné par l'ampoule lorsqu'on est allongé sur le lit. Il est possible de fixer un diffuseur sous l'abat-jour, pour éviter l'éblouissement.
  • Pour éclairer l'intérieur du placard ou du dressing : des spots au plafond, juste devant le rangement.
  • Des lampes de chevet, soit sur la tête de lit, soit de part et d'autre.
  • Une lampe de bureau.

Température de couleur : 2700 K pour un effet cocon, et pour ne pas être ébloui au réveil. Sauf devant le placard : 3000 K pour mieux voir pour choisir ses vêtements.

© Castorama

La chambre des petits : un bon éclairage pour jouer

Choix des luminaires :

  • Dans une chambre de jeune enfant, Christelle Brosset recommande d'éviter les lampadaires, qui peuvent se renverser en jouant et de privilégier les luminaires résistants.
  •  Fixer la lampe de chevet ou de bureau au mur.
  •  Température de couleur : 3000 K pour le plafonnier. "Je conseillerais de prévoir plus de lumière que dans une chambre d'adulte, ajoute Christelle Brosset, car l'enfant va jouer par terre, alors que les grandes personnes auront plutôt tendance à pratiquer des activités (comme la lecture), proche des sources de lumière." Pour la lampe de chevet, 2700 K suffiront.

La salle de bains : un éclairage bien dosé

Choix des luminaires :

  • Toujours, un éclairage général au plafond.
  • Pour l'éclairage au-dessus du miroir : prévoir une lampe ou un spot des deux côtés, pour ne pas se maquiller plus d'un côté que de l'autre !
  • Pour ces deux emplacements choisir des luminaires de classe 2 : la double isolation des fils les rend plus résistants à l'eau.
  • Éventuellement, un spot encastrable étanche, au-dessus de la baignoire ou de la douche.

Température de couleur : "Je me suis maquillée chez une amie qui avait installé une lumière de 6000 K, j'ai forcé sur le fond de teint et je suis ressortie de la pièce orange", illustre Marie Sarrasin. 3000, 3500 ou 4000 K feront donc l'affaire.

© Castorama

Le séjour : une ambiance conviviale

Choix des luminaires :

  • Un plafonnier côté salon, ou des appliques à disposer tout autour de la pièce
  • Un lustre au-dessus de la table à manger. Il peut descendre un peu bas, aucune importance s'il barre la vue lorsque l'on est debout, l'important est de bien voir ce que l'on mange et ses voisins de table une fois assis.
  • Des lampadaires, à condition de ne pas les placer dans le passage.
  • Une liseuse au-dessus du canapé.
  • Prévoir une lampe d'appoint lorsque l'on regarde la télévision, pour éviter de fatiguer les yeux.

Température de couleur : 2 700 ou 4000 K selon l'ambiance souhaitée.

© Castorama

Le couloir : pratique avant tout

Choix des luminaires :

  • Si le couloir est large, des appliques pour rythmer l'espace.
  • S'il est étroit, des spots sur câble ou encastrés.

Le garage : des luminaires plus résistants

Choix des luminaires :

  • Des lampes résistant à l'eau et aux chocs, de classe 2, car on peut être amené à manipuler des outils, des meubles, une échelle, des produits...
  • Des tubes fluorescents ou leds devant les armoires, pour un éclairage optimal.

Température de couleur : 4000 voir 6000 K pour travailler en toute sécurité.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Vie pratique !

Passez à l'action