| | | |

INNOVATION VERTE - C'est un modèle de village éco-responsable impressionnant où on vivra sous une cloche en verre. Le premier verra le jour près d'Amsterdam.

En 2050, la population mondiale avoisinera les 10 milliards d'habitants, nous obligeant définitivement, on l'espère, à changer nos habitudes de vie. Le projet de village zéro déchet ReGen montre à quoi pourrait ressembler la campagne de demain, et cela redonne confiance en notre avenir.

À l'initiative d'une agence immobilière américaine, le cabinet d'architecture danois EFFEKT a réalisé ce projet de village durable. Un sans-faute, tant par son esthétique que par son usage des dernières innovations vertes.

L'intérieur du ReGen village

© L'intérieur du ReGen village EFFEKT

Un premier opus de ce projet est en cours de construction à Almere, aux Pays-Bas. Mais on peut déjà se faire un avant-goût du résultat final en se plongeant, comme nous vous y invitons, dans les visuels qui présentent le projet ReGen village.

Les modélisations en trois dimensions respirent le calme et la sérénité. On y voit un paysage idyllique composé de maisons sous cloche de verre, où tous les chemins sont entourés de prairies, rappelant le monde utopique de “the Giver”, un film où le futur est si parfait qu'il en devient dérangeant.

De forme circulaire, le terrain dédié au projet mesure plus de 15 000 m2. L'organisation en cercles concentriques a pour vocation de permettre aux habitants de créer du lien social. Car ici, les habitants ne sont pas considérés comme des individus se suffisant à eux-mêmes, mais bien des membres d'une communauté. Toute une philosophie.

Une maison standard du ReGen village

© Une maison standard du ReGen village EFFEKT

Toutes les innovations vertes mises en application

Alors que 42 % de la surface immergée de la terre est dédié à l'agriculture et que 70 % de notre consommation d'eau est réservée à celle-ci, la volonté d'indépendance en terme de ressources se fait sentir.

Dans le ReGen village, on privilégie une agriculture locale, avec des circuits (très) courts. Première forme d'agriculture mise en place : l'aquaponie. Cette technique se sert des déjections des poissons comme source de nutriment pour les plantes.

Cette technique permet d'obtenir les mêmes rendements que l'agriculture classique avec un espace réduit de 98%. La surface ainsi gagnée est alors dévolue à des parcs, à la permaculture et à l'élevage biologique.

Une ferme écolo à haut rendement

© Une ferme écolo à haut rendement EFFEKT

L'agence EFFEKT rappelle que toutes les technologies utilisées dans le ReGen village étaient disponibles. Seule, la volonté de les rassembler en un projet global semblait manquer. Et c'est donc ce à quoi elle s'est attelée.

Une isolation hors-norme et multipotente

Chaque parcelle sous cloche devrait mesurer 639 m2. À l'intérieur, on trouve une maison de 120 m2 et un jardin-potager qui sera cultivé par les habitants.

Les serres englobant les habitations recèlent un système d'isolation inédit. L'ensemble du vitrage empêche la chaleur de s'échapper en hiver et créer des courants d'air en été. Ce qui donne la possibilité de garder une température de demi-été durant l'automne.

une vue de haut de la zone agricole

© une vue de haut de la zone agricole EFFEKT

Cette cloche d'isolation est aussi surmontée de panneaux solaires et d'une éolienne. L'énergie stockée pourrait même rapporter quelques deniers aux habitants de chaque logement.

Les besoins en eau seront, quant à eux, assurés par un système de récupération de la pluie, et d'un autre de filtration et de traitement des eaux usées.

Des habitations diversifiées

Alors qu'on aurait pu craindre une flopée de bâtiments standardisés ReGen village a réussi le pari de produire 8 configurations de maisons de 4 tailles différentes, apportant une diversité architecturale agréable à ce projet.

Le centre du ReGen village

© Le centre du ReGen village EFFEKT

Les habitants de ces maisons techno-écolo appartiendront à la classe moyenne élevée, dans un premier temps du moins. James Ehlrich, le concepteur principal du village, voudrait voir sa vision du zéro déchet s'exporter dans les pays en développement.

Si la société a présenté son projet dans plusieurs pays d'Europe, la France ne fait partie des pays dans lesquels le ReGen village devrait s'implanter. Pour l'instant.

 

Passez à l'action