| | |

POTAGER - C'est la période idéale pour protéger votre jardin et le préparer pour la prochaine récolte. Mais vous pouvez encore cultiver quelques légumes !

Novembre est synonyme de retour du froid. Et qui dit retour du froid, dit potager en danger.

Pas de panique, nous avons sélectionné pour vous les meilleures méthodes pour protéger votre jardin et continuer à cultiver certaines variétés de légumes.

De la bâche au voile d'hivernage en passant par le compost, retrouvez tous nos conseils pour un jardin vivant au mois de novembre !

 

Ce qu'on peut planter et semer en novembre

Vous pouvez semer ou planter, début novembre :

  • poireaux,
  • estragon,
  • ciboule
  • pois,
  • fèves,
  • carotte de variété courte,
  • persil, cerfeuil.

Les récoltes devront être faites avant l'hiver.

Paillez les légumes que vous avez semés en octobre : mâche, poireau, navets, choux et fenouils. Il faudra aussi butter ces deux derniers, c'est-à-dire remonter la terre de chaque côté pour les protéger.

"Pour favoriser la germination, attention à ne pas mettre trop de pailles pour les semis, explique Maxime Pernel, responsable de formation chez Oasis Citadine. N'hésitez pas à utiliser les feuilles d'arbres qui tombent également."

Bien préparer son jardin pour la prochaine récolte

Il y a de nombreux travaux à effectuer pour préparer son jardin en prévision des mois de mars et avril.

Vous pouvez préparer une couche chaude, sur une partie du potager en sommeil pendant l'hiver. Cela consiste à déverser sur le sol plusieurs couches de matières végétales (tonte, BRF, c'est-à-dire des rameaux fragmentés…) ou de matières animales (souvent du fumier de cheval). Le tout est maintenu par des planches sur les côtés, comme l'explique l'éco-hameau L'arbre de vie sur son site.

Il est conseillé de garder les plantes les plus fragiles (les tomates, les agrumes, les plantes exotiques, les plantes méditerranéennes...) sous un voile d'hivernage. C'est un tissu semi-transparent à mettre au-dessus des plantes. Ainsi, la température peut baisser jusqu'à -10°C et vos légumes ne seront pas gelés.

Retirez les plantes qui ont terminé la saison (tomates, courges), mettez-les en pot et conservez-les à la maison ou sous serre. Fermez votre serre pour la mettre hors gel.

Sur les parcelles que vous mettez en repos pour l'hiver (celles où il n'y a pas de culture, de paillage), "il est possible de réaliser un compost sur une parcelle pour maintenir une activité au sol", nous informe Maxime Pernel. En effet, les déchets se dégradent au cours de l'hiver et favorisent une activité biologique. "Le compost sera un refuge pour les escargots et les limaces, ce qui posera problème pour les salades", prévient Maxime Pernel. Au moment de faire pousser vos salades, vous pourrez laisser courir quelques poules ou canards coureurs indiens dans votre potager.

Vous pouvez également consulter nos autres astuces pour protéger votre potager à l'approche de l'hiver.

Passez à l'action