| | |

PROPRIETAIRE - En raison de la pandémie, l'UNPLV a établi un protocole sanitaire pour le nettoyage et la désinfection des meublés de tourisme.

Malgré le déconfinement, la crainte d'une résurgence du virus reste vivace du côté du gouvernement et des hôpitaux. Afin de lutter contre la propagation du Covid-19, l'UNPLV (Union nationale pour la promotion de la location de vacances) a préféré anticiper : "Au moment où on a compris qu'on allait sortir du confinement, on a décidé de monter un protocole sanitaire pour demander à nos propriétaires de maisons de locations de le respecter", nous explique Timothée De Roux, président de l'association.

Pour créer ce protocole sanitaire disponible sur le site de l'UNPLV, l'association a fait appel à OZ Care Services, une société spécialiste du nettoyage. "C'était important pour nous d'avoir la caution d'une société certifiée AFNOR [l'Association française de normalisation, ndlr] pour mettre en place ce protocole, qu'on a fait valider par la Direction générale de la santé et le Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères", justifie encore Thimothé De Roux.

Une hausse colossale des réservations de vacances

Les études ont démontré que le virus pouvait rester actif durant plusieurs dizaines d'heures sur une surface solide, jusqu'à trois jours sur du plastique ! Autant dire qu'il ne faut pas compter sur lui pour disparaître comme par magie avant votre arrivée dans une maison ou un appartement de location. A cela, il faut ajouter la qualité de l'air et de l'eau, la gestion des déchets, le ravitaillement des hôtes... Rien n'est laissé au hasard.

Cet été, les propriétaires de maisons de locations seront ainsi chargés d'aérer les pièces, de désinfecter toutes les surfaces, de laver les draps et le linge de maison à 60°, de nettoyer et dépoussiérer les espaces extérieures, pour garantir la santé et la sécurité des vacanciers. Ces derniers seront tenus d'adopter les mêmes consignes que "lorsqu'ils sont chez eux" à savoir : le respect de la distanciation sociale et des gestes barrières utiles à la maison.

Depuis le 14 mai, jour auquel le premier ministre Edouard Ministre a annoncé la possibilité pour les Français de réserver leur vacances, les réservations sur les plateformes de locations de vacances ont explosé. "Depuis cette date, on a deux à trois fois plus de réservations que l'année dernière", commente Timothée De Roux. Ce dernier affirme dans un communiqué en date du 4 mai dernier que "Après des semaines de confinement, les Français aspirent à souffler cet été dans un cadre agréable mais sans prendre de risques inconsidérés pour autant". A bon entendeur...

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Vive les vacances alternatives !