| | | | | |

RECYCLAGE - Clés USB ringardes, CD vierges destinés à le rester, câbles dont vous ignorez l'utilité... Vos placards vomissent des déchets électroniques qui peuvent retrouver une seconde vie, ailleurs.

Avouez : vous gardez chez vous au moins une boîte à chaussures avec à l'intérieur un fatras de bidules électroniques obsolètes. Vous rêvez de vous en débarrasser mais vous ne savez pas comment faire, peut-être même pensez-vous que "ça peut toujours servir". C'est vrai qu'un clavier d'ordi cassé permet de se sortir de bien des pétrins, mais pourquoi ne pas le jeter ?

Avant toute chose, "ne mettez jamais vos déchets électroniques sur le trottoir ! prévient Erwann Fangeat, ingénieur à l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie). Vos équipements seraient alors récupérés par les circuits mafieux". Aujourd'hui, la loi européenne oblige les distributeurs à intégrer une éco-contribution au prix d'achat des appareils électroniques, ce qui signifie que des organismes sont rémunérés pour recycler vos vieux équipements.

Raison de plus pour ne pas faire n'importe quoi avec vos déchets électroniques, surtout quand on sait que nous ne recyclons que 20% d'entre eux pour l'instant. Voici des solutions faciles pour qu'ils ne finissent pas par envahir et polluer les décharges du Nigéria, par exemple.

1. Trouvez un point de collecte près de chez vous

En 2017, 750 000 tonnes d'équipements électroniques ont été collectées et traitées dans l'un des 25 000 points de collecte en France, nous apprend Erwann Fangeat. Par point de collecte, on entend supermarchés, magasins d'électroménager, ou encore déchetteries, qui accueilleront avec plaisirs vos chargeurs d'appareils photo numériques, vos vieux ordis carrés, vos télécommandes aux boutons fatigués et vos câbles péritel old school.

Pour connaître les endroits les plus proches de chez vous, il existe divers sites Internet très bien faits, comme celui de l'ADEME ou encore celui de Eco-systèmes. "Une fois déposés, ces objets seront recyclés à 80% par des centres de traitement, explique l'ingénieur, qui recréent des métaux ferreux, de l'aluminum, du plastique, du verre..." Attention en revanche, les déchetteries sont faites pour jeter, pas pour récupérer des objets. "C'est dangereux, prévient l'ingénieur, car les bennes sont en contrebas : les gens peuvent recevoir sur la tête des objets lourds."

2. Donnez-les à ceux qui en ont besoin

"Le geste le plus écolo reste encore de donner vos appareils électroniques qui fonctionnent toujours", conseille Erwann Fangeat. Même s'ils vous paraissent désuets et ringards (en partie à cause de l'obsolescence dite "esthétique", qui crée un effet de mode et vous encourage à consommer le dernier modèle existant), vos objets peuvent intéresser un paquet d'autres gens pour un paquet de raisons - jouer au serpent sur un Nokia 3310, ça n'a pas de prix.

Dans un premier temps, interrogez vos proches pour savoir s'ils sont intéressés par vos bidules, puis vous pouvez aussi proposer vos objets à vos voisins ou à des anonymes via des applications (nous avons par exemple testé Geev), ou l'un des nombreux sites Internet dédiés (vous trouverez une liste récente ici). Autre possibilité, tournez-vous vers Emmaüs France ou au réseau Envie, qui recyclent, réparent, donnent ou revendent les appareils électroniques (mais pas seulement).

3. Vendez-les lors d'un vide-grenier, ça part comme des petits pains

Faites-nous confiance, vous revendrez à la vitesse de la lumière vos câbles électroniques sur un vide-grenier. Aux premières lueurs de l'aube, les chasseurs de matériel électronique s'en donneront à coeur joie pour examiner avec soin votre chargeur d'iPod et vos circuits imprimés. Vous serez ravis d'en tirer quelques euros dès 7h du mat', et sans même négocier.

4. Recyclez-les avec un peu d'imagination

Là, c'est l'artiste en vous qui doit s'exprimer. Des câbles peuvent devenir des serpents, des piles se transformer en roues, des morceaux de plastique se recycler en visages, en corps, en bras, en jambes. C'est en tout cas le parti pris par l'artiste égyptien Fady Youssef, qui fabrique d'adorables petits personnages avec des déchets électroniques. Alors c'est pour quand une expo dans votre salon ?