| | |

JARDIN - Créer des rigoles, pulvériser du purin, semer vos radis... Il y a plein de choses à faire pour entretenir et cultiver sa parcelle de terre après une bonne averse !

Une grosse averse vient de s'abattre sur votre jardin et dans votre potager. Après la pluie vient le beau temps, mais votre potager est sens dessus dessous, vos fleurs sont abîmées et le sol est détrempé. Heureusement, tout n'est pas fichu !

Voici des conseils pour entretenir votre jardin et votre potager après la pluie !

Que faire au potager après la pluie ?

Si la pluie tombe pendant la période estivale, elle peut transformer la terre en une croûte solide après séchage. Dans ce cas, griffez délicatement la terre, en prenant garde de ne pas esquinter les jeunes pousses.

Observez les ruissellements dans votre potager. Si la pluie forme des rigoles, prévoyez des aménagements pour détourner le flux (avec des murets, des drains...).

C'est le moment de créer des chemins en gravier dans votre potager, afin de pouvoir y accéder sans avoir les pieds plein de boue après la prochaine averse.

Si la pluie est encore annoncée pour les prochains jours, profitez de votre serre ou d'être à l'abri pour faire vos semis au sec, dans des godets. Vous pourrez les repiquer dès que le temps le permettra. Néanmoins, vous pouvez jeter à la volée vos graines de radis et de salades sans enterrer les graines. Recouvrez simplement d'un peu de terreau.

Si ce n'est déjà fait, installez du paillage au pied de vos plantations. Il sera utile pour garder le sol humide quand il fera beau.

 

Que faire dans le jardin après la pluie ?

Les insectes sont moins présents les jours de pluie, ce qui peut retarder la pollinisation. Pour aider la nature, vous pouvez secouer délicatement les fleurs pour récupérer le pollen et le déposer sur le pistil d'une autre fleur.

Si vos fleurs sont abîmées ou croulent sous le poids de l'eau, secouez-les délicatement et tuteurez-les si elles ne sont pas trop abîmées, sinon, coupez-les et mettez-les au compost.

Le gazon a profité du mauvais temps pour pousser à vue d'œil. Si l'herbe est encore mouillée, ne passez pas la tondeuse. L'herbe mouillée risquerait de faire des paquets et d'abîmer les lames. Préférez couper le tout à mi-hauteur avec une débroussailleuse. Cela va éviter que votre pelouse ne jaunisse.

N'hésitez pas à répandre de l'engrais organique sur toute la surface, qui va mieux se disperser avec la pluie.

Après une ondée estivale, pour éviter la propagation de maladies, pulvérisez du purin de prêle en prévention sur les végétaux les plus sensibles (rosiers, tomates...).

Que faire des plantes en pot après la pluie ?

Percez vos pots pour éviter que les plantes ne soient noyées. Si vous n'arrivez pas à percer le fond, faites des trous tout autour avec une perceuse.

Videz les soucoupes pour éviter que les racines ne pourrissent. Ce geste permettra également d'éviter que des moustiques n'y pondent leurs œufs.

Servez-vous de cette eau récupérée pour arroser vos plantes d'intérieur.

Passez à l'action