| |

ISOLATION - Au lieu d'être brûlés, la paille de riz est transformée après récolte par une entreprise française pour fabriquer des plaques isolantes très performantes.

La paille de riz est un déchet agricole fibreux qui n'est pas valorisé comme pourrait l'être la paille de blé. En effet, c'est un très mauvais combustible, elle est mal digérée par les animaux et médiocre transformée en litière. Pour l'éliminer, la paille de riz est brulée chaque année dans la plupart des cas.

L'entreprise française FBT Isolation a trouvé une solution pour lui donner une nouvelle vie : depuis quelques mois, elle transforme la paille de riz cultivée en Camargue en isolant biosourcé.

© FBT Isolation

La paille de riz, un isolant écolo

L'utilisation de la paille de riz comme matière première permet de résoudre un problème environnemental et de limiter le gaspillage.

Transformée en panneaux composés à 90 % de paille de riz, "cette ressource naturelle trouve là, certainement pour la première fois au monde, une valorisation écologique, qui va à la fois dans le sens de la réduction des gaz à effet de serre et du stockage carbone dans les bâtiments", peut-on lire dans le communiqué de presse de FBT Isolation.

Une bonne pratique correspondant à la prochaine règlementation thermique 2020, qui renforce l'emploi des matériaux naturels issus du végétal. De plus, la valorisation d'un déchet agricole en isolant s'inscrit dans une logique d'économie circulaire.

© FBT Isolation

Ce nouvel isolant en fibres naturelles dispose des mêmes performances thermiques que les autres isolants naturels ou minéraux, selon l'entreprise qui les fabrique, voire plus. L'innovation majeure est visible sur l'un des deux produits de la gamme, le P2R. Un film microperforé perspirant (qui laisse passer l'humidité) est posé sur chaque face du panneau en paille de riz. Ainsi,94 % de l'énergie thermique est réfléchie, ce qui améliore jusqu'à 50 % les performances de l'isolant.

"Cette solution technique vise aussi à répondre aux nombreux chantiers où l'on dispose de peu de place pour atteindre les objectifs fixés par la règlementation thermique."

Découvrez aussi un autre isolant biosourcé made in France : le roseau de Bretagne.

Passez à l'action