| | | | |

DOMOTIQUE - À quoi ça sert ? Comment ça marche ? Le cerveau de la maison connectée n'aura plus de secrets pour vous.

Vous risquez d'entendre parler domotique de plus en plus dans les prochaines années. Et pour cause, selon une étude réalisée par le magazine Capital, la domotique est le marché le plus prometteur du secteur de la maison connectée.

Fort bien me répondrez-vous, mais la domotique qu'est-ce que c'est ? La domotique c'est le système qui permet de centraliser les différents objets connectés de la maison. Si vous n'êtes pas encore complètement familier avec ce terme, on vous conseille de jeter un coup d'oeil à notre abécédaire de cette notion parfois floue.

Dans cet article, on a décidé de vous parler de la pièce maîtresse d'un système domotique, celle sans qui tout ceci ne serait pas possible, on parle bien sûr, de la box domotique.

Mais d'ailleurs à quoi ça sert ? Comment ça marche ? Et puis, comment choisir ? Explications.

À quoi sert une box domotique ?

Comme on l'a dit plus haut, la box c'est la pièce centrale du système domotique, son cerveau puisque c'est elle qui pilote la maison et ses objets connectés. Elle centralise toutes les informations.

Grâce à elle, on peut les programmer. Ils vont par exemple s'allumer selon un scénario prédéfini : “si la box ne détecte aucune présence à l'intérieur de votre logement, elle peut alors demander aux radiateurs de passer en mode économique et à l'ensemble des lampes de s'éteindre”, explique Cédric Locqueneux, auteur du Guide de la maison et des objets connectés (Ed. Eyrolles).

Il est aussi possible de contrôler ses objets connectés à distance en temps réel, par exemple avec un smartphone ou un ordinateur.

Pour faire simple, la box domotique remplit trois fonctions :

  • le confort (ouverture automatique des volets, le réglage de la température, éclairage),
  • la sécurité (systèmes d'alarmes),
  • les économies d'énergie (électricité, eau ou gaz).

Certaines vont plus loin avec une fonctionnalité pour la communication (identifier et ouvrir aux visiteurs), la météo (connaitre la météo pour que sa maison s'y adapte). 

Comment fonctionne une box domotique ?

Pour fonctionner, votre box domotique est connectée à votre box internet ADSL via un câble réseau ou en WiFi. Certaine box dispose d'une carte sim intégrée pour que le réseau GSM prenne le relais en cas de panne du réseau internet ou lorsqu'il n'y a pas internet à la maison comme dans une maison secondaire par exemple.

Pour piloter la maison, la box domotique fonctionne avec des capteurs et d'actionneurs.

Les capteurs sans fils, sont le plus souvent alimentés par des piles et placés où on le souhaite dans la maison. Ils ont pour fonction de relever les données comme la température, détecter une présence, ou une fuite d'eau. Leur mission est de transmettre ces informations à la box.

Les actionneurs quant à eux sont chargés par la box, d'effectuer une tâche suite aux informations communiquées par les capteurs.

Cédric Locqueneux explique qu'il en existe deux formes :

  • les prises que l'on branche entre la prise murale et l'appareil à piloter
  • le "micromodule" à installer derrière un interrupteur, ou une prise existante pour contrôler les appareils branchés dessus.

© ipopba - Getty Images

Comment choisir sa box domotique ?

Comme nous l'a expliqué François-Xavier Jeuland, Président de la Fédération Française de Domotique “acheter une box domotique n'est pas un achat anodin puisque son prix peut osciller entre 100 et 2 500€”. Il est donc important de se poser les bonnes questions avant de se lancer.

Il faut commencer par dresser un cahier des charges et analyser vos besoins. En effet, “certaines box ne sont capables de piloter qu'un seul élément et se limitent à des fonctions très basiques comme la sécurité et l'éclairage”, précise M. Jeuland.

À l'inverse une box “multi-protocoles” peut piloter tous les objets connectés de la maison et devenir bien plus difficile à maîtriser.

Il est important de choisir une box évolutive dans le temps qui s'adapte à vos besoins.  En effet, il se peut qu'aujourd'hui vous ne souhaitiez gérer que votre chauffage mais que demain vous ayez besoin de raccorder votre téléviseur à votre système domotique. S'il est évolutif, c'est possible !

Attention également à la compatibilité du protocole de votre box avec vos différents appareils. Il est préférable d'opter pour un protocole dit "ouvert" pour que l'ensemble des périphériques puissent communiquer entre eux. 

Enfin, la question des abonnements dans le choix des box est un point à prendre en considération. Selon les modèles, des fonctionnalités peuvent être incluses dans le pack de base (sans abonnement) et d'autres options comme l'envoi de sms ou l'activation d'une puce GSM peuvent faire l'objet d'abonnement payant, qui peut-être intéressant de souscrire selon vos besoins. Qui dit abonnement dit intervention d'une société extérieure.

L'épineuse question du Cloud pour sa box domotique

Faut-il choisir une box domotique qui repose sur un cloud ? C'est un choix risqué selon Cedric Locqueneux, “je conseille de favoriser ce que l'on appelle les box autonomes avec un protocole domotique ouvert”. Vous êtes perdu-es ? On vous explique.

Une box domotique fonctionne selon deux principes : local ou cloud. Lorsqu'elle fonctionne en Cloud, la box domotique a recours à un serveur web extérieur notamment pour stocker vos données. À l'inverse, en local, la box est parfaitement autonome, les données restent chez vous.

L'avantage d'une box Cloud c'est qu'elle coûte beaucoup moins cher, car sans l'intervention de la société qui gère son serveur, c'est une coquille vide.

En revanche en cas de coupure Internet, panne de serveurs, votre box Cloud se voit dans l'incapacité de fonctionner. C'est aussi un choix risqué la confidentialité de vos données qui transitent alors sur Internet.

Tout est clair ? Vous voilà experts en box domotique. À vous de jouer !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Maison connectée : par quoi commencer ? !