| | | | |

MAISON CONNECTÉE - Actionneur, capteur, protocole, cloud... Pas facile d'y voir très clair quand on débute en domotique, alors, pour vous, 18h39.fr s'est lancé dans la "domotique pour les nuls" !

La domo quoi ? Si vous aussi vous vous sentez un peu dépassés par cette avalanche de termes plus ou moins obscurs, notre abécédaire spécial domotique est fait pour vous ! 

Actionneurs

En domotique, l'actionneur est un petit outil chargé par la box d'effectuer une tâche suite aux informations communiquées par les capteurs : chaleur, mouvement, lumière. Il existe autant d'actionneurs que de services, comme pour les ampoules, les moteurs ou une résistance chauffante. C'est lui qui par exemple va ordonner au radiateur l'ordre d'augmenter la température de la pièce.

Bluetooth

Après avoir colonisé nos smartphones, le Bluetooth s'essaie aujourd'hui à certaines solutions domotiques dans le but de connecter entre eux les différents équipements. C'est ainsi que votre caméra de surveillance peut par exemple envoyer des photos régulièrement sur votre téléphone.

En revanche, petit bémol concernant la portée de cette technologie, il faut être suffisamment proche de votre box pour pouvoir la contrôler. En revanche, l'arrivée prochaine du Bluetooth 5 devrait en offrir une couverture plus importante.

Box

La box domotique est l'unité centrale, on pourrait dire que c'est le cerveau de votre système domotique et de votre maison connectée. C'est l'outil grâce auquel vous allez pouvoir piloter l'ensemble de vos périphériques. Cet appareil électronique relie les différents capteurs et appareils de votre maison.

Avec cette box, une application est fournie pour contrôler en direct et à distance vos équipements, depuis votre smartphone, tablette ou ordinateur. A partir de cette application, vous pourrez programmer certaines fonctionnalités, comme par exemple l'ouverture et la fermeture de vos volets à heures fixes. On a écrit un article détaillé sur la box domotique, vous pouvez la retrouver ici !

Capteur

C'est le petit outil qui mesure ou analyse un paramètre, pour permettre ensuite de décider de l'action à mener. Leur mission est de transmettre les informations à la box.

Par exemple, un capteur va détecter la présence d'une personne dans la maison quand l'actionneur sera chargé d'allumer les lumières de la pièce dans laquelle il se trouve.

Cloud

Cloud or not Cloud, telle est la question ! En effet, une box domotique fonctionne selon deux principes : en Cloud ou en local. Lorsqu'elle fonctionne en Cloud, la box domotique stocke ses informations sur un serveur web extérieur.

À l'inverse, en local, la box est parfaitement autonome, les données restent chez vous.

L'avantage principal de la box fonctionnant avec un Cloud est qu'elle coûte beaucoup moins cher, car sans l'intervention de la société qui gère son serveur, c'est une coquille vide.

En revanche en cas de coupure Internet, panne de serveurs ou bien de disparition de la société mère (oui oui, ça arrive), votre box Cloud se voit dans l'incapacité de fonctionner. Ces désagréments peuvent être évités si vous disposez d'une carte SIM intégrée pour que le réseau GSM prenne le relais en cas de panne du réseau internet ou lorsqu'il n'y a plus internet à la maison. 

Pour en savoir plus, jetez un coup d'oeil à cet article !

Domotique

Pour Cedric Locqueneux, auteur du Guide de la maison et des objets connectés (Ed. Eyrolles), la domotique est “l'ensemble des techniques qui permettent de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-systèmes de la maison : chauffage, volets roulants, porte de garage, portail d'entrée, prises électriques, etc.

Elle vise à apporter des solutions techniques pour répondre aux besoins de confort, de sécurité et de communication”, ajoute le spécialiste.

D'ailleurs, depuis quand emploie-t-on le terme “domotique” ? Eh bien depuis 1974 ! À côté de Bruxelles, la maison de l'ingénieur Pierre Sarda était déjà équipée d'automatismes et périphériques qui reposait sur un ordinateur de la taille d'une valise. Celui-ci commandait les différents objets qui lui étaient reliés tels que la lumière ou le chauffage. Regardez donc ce reportage qui date de 1979 qui présentait cette "maison de l'an 2000" !

Interface

C'est une sorte de tableau de bord qui vous permet de contrôler votre box domotique. Généralement cette interface est sur votre ordinateur, voire sur smartphone. 

Objets connectés

Les objets connectés permettent de garder un oeil sur votre maison où que vous soyez ! Ils sont pilotables à distance à l'aide d'une tablette ou de votre smartphone. Contrôler l'arrosage de votre jardin, la température de votre intérieur ou les mouvements de votre portail depuis votre lieu de travail est aujourd'hui possible grâce à ces innovations technologiques ! On avait d'ailleurs testé pour vous, la vie dans une maison ultra-connectée.
 

Périphériques

Il y a deux catégories de périphériques, les capteurs, qui récupèrent les données (la température, par exemple) et les actionneurs, qui permettent d'effectuer des actions (monter le chauffage, par exemple).

Pour plus de précisions, référez-vous aux entrées "Capteur" et "Actionneur" de cet abécédaire !

Protocole

Le protocole domotique est le langage qu'utilise votre box pour communiquer avec les différents périphériques du système domotique. Il existe 3 grands types de protocoles de communication :

  • La communication filaire, qui consiste à câbler l'ensemble des périphériques ainsi que la box.
  • La communication radio, qui communique sans fil (WiFi, Bluetooth, ZigBee)
  • La communication par courant porteur, qui envoie ses ordres sur un réseau électrique. L'ensemble des informations sont transmises à l'alimentation secteur de votre logement.

Reste à savoir si votre protocole est prioritaire ou ouvert. Lorsqu'il est prioritaire, votre protocole est l'apanage d'un seul fabricant. Cela vous impose alors de choisir uniquement les périphériques d'un seul fabriquant pour qu'ils puissent communiquer entre eux. À l'inverse, un protocole ouvert est commun à de nombreux fabricants et fait en sorte que les périphériques soient compatibles entre eux.

Le cas échéant, rien d'impossible, il faudra équiper vos périphériques déjà en place et non compatibles avec la box de modules permettant leur compatibilité.

Wifi

Lorsqu'il s'agit de d'objets connectés, le WiFi semble être la solution rêvée pour connecter tous les appareils à son réseau. En revanche, le risque c'est de saturer votre réseau à force de trop le solliciter, si vous avez beaucoup d'objets connectés par exemple. C'est la raison pour laquelle, avoir un protocole séparé, destiné à gérer sa maison, est moyen fiable d'assurer la continuité du système domotique et de soulager votre réseau internet.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Maison connectée : par quoi commencer ? !