| | | |

PERMACULTURE - Vous souhaitez manger ce qui vient de votre potager, même en froide saison. Dans ce cas, il faut anticiper !

S'il est plaisant de jardiner en automne lorsqu'il fait encore beau, on range par habitude ses bottes et sa grelinette dans la cabane au fond du jardin quand les températures commencent à descendre.

Mais certains légumes, contrairement aux croyances populaires, continuent de pousser même en hiver ! Vous pouvez donc continuer à jardiner, même quand il fait froid ou qu'il neige.

Encore mieux, vous pouvez jardiner selon les principes de la permaculture, en cultivant la terre de façon durable, sans épuiser la terre et en intervenant le moins possible.

Pour Claire Veret, co-fondatrice de la structure de formation Horizon Permaculture, l'hiver est aussi la bonne occasion pour cultiver des légumes qui nourrissent vraiment, pour faire le plein de nutriments afin d'affronter le mauvais temps.

Car comme le souligne en plaisantant Denis Berger, formateur en permaculture et créateur de l'association Loessence, “l'hiver on se nourrit encore, on n'hiberne pas, on n'est pas des ours”.

Par contre, l'expert prévient : “un jardin d'hiver se commence en été, pour que les plantes se développent au moins en automne.” La plupart des plantes seront donc à planter ou à semer beaucoup plus tôt dans l'année, il vous faudra anticiper.

L'hiver est aussi un frigo en plein air”, ajoute l'expert. Certains légumes se conserveront très bien directement dans le sol, ou dans du sable.

On vous dit tout !

Choisir les légumes à faire pousser pour l'hiver

Il faut privilégier les variétés locales qui sont adaptées au climat”, préconise Denis Berger.

Par exemple, la laitue de Nice est adaptée au climat de la ville éponyme.

Vous pouvez aussi vous fier à leur nom”, explique le permaculteur. Si le légume se fait appeler “d'hiver”, comme la rouge d'hiver ou le pourpier d'hiver (des variétés de salades), c'est qu'il est sans doute adapté pour pousser quand il fait froid.

Le nom d'autres variétés n'est pas équivoque, comme celui de la betterave crapaudine ou le topinambour. Pour être sûr-e de ce qui pourra pousser chez vous, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre fournisseur de graines habituel.

Voici une petite liste de légumes que vous pourrez récolter au début ou en plein milieu de l'hiver :

  • topinambours
  • la plupart des salades
  • betteraves
  • carottes
  • choux
  • radis
  • poires d'hiver
  • aromates qui supportent le froid comme le persil, la sauge, le romarin
  • épinards
  • fèves
  • salsifis
  • fenouils

Protéger ses légumes du froid

Certaines variétés vont être adaptées à la culture en plein air, car elles résistent au froid, au gel et à la neige. C'est le cas par exemple du grand chou du nord.

D'autres plantes vont être plus fragiles, et, comme la laitue, vont être très abîmées au contact de la neige ou du gel. Pour ces plantes, il est préconisé de les cultiver :

  • sous un tunnel ou un voile d'hivernage
  • dans une serre

Je préfère ne pas utiliser de voile d'hivernage”, indique Claire Veret. Pour elle, utiliser du plastique pour protéger ses plantes n'est pas compatible avec le jardinage en permaculture. Pour les plus attentifs à l'utilisation du plastique, votre choix peut donc se porter plutôt vers une serre en verre, mais qui “sera beaucoup plus chère”, précise Denis Berger.

Retrouvez dans cet article 8 tutos pour fabriquer vous-même votre serre.

© hmproudlove - getty images

L'idéal est d'utiliser du foin pour pailler ses plantes d'hiver”, ajoute Denis Berger. Appliquez une couche épaisse de 10 à 15 cm pour protéger vos plants et nourrir le sol.

Certaines variétés se ressèment toutes seules. “Dans ce cas, par exemple avec la mâche sauvage, j'écarte le paillage pour que la plante se développe toute seule”, explique Claire Veret.

N'arrosez plus à partir du mois d'octobre. L'eau risque de geler ou d'engorger votre sol et d'abîmer vos plantations.

Certaines variétés se récoltent au tout début de l'hiver, comme les carottes ou les betteraves. Elles seront ensuite conservées dans du sable de rivière, dans une cave ou un endroit très sombre, dans une ambiance à 10°.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Permaculture : jardinez en hiver !

Passez à l'action