|

INTERVIEW - La star japonaise du rangement nous livre ses conseils pour faire le tri chez soi.

Elle est, selon le Time l'une des 100 personnalités les plus influentes de l'année 2015 et distille désormais ses conseils de par le monde. La Japonaise Marie Kondo, a fait du rangement un art de vivre. Auteure des deux best seller La magie du rangement (First édition, 2015) et Ranger, l'étincelle du bonheur (Pygmalion, 2016), elle est désormais la papesse mondiale du rangement par le vide.

Avec plusieurs millions d'exemplaires vendus à son actif, consultante en rangement entend bien convertir le maximum de gens à sa méthode baptisée KonMari (son surnom, contraction de son prénom et de son nom).

Marie Kondo, a lancé son application cet été, ainsi qu'un agenda, qui permet de mettre en exergue un type de tri chaque mois, tout en lançant quotidiennement des petits défis.

Difficilement joignable et à l'agenda géré internationalement par une multitude d'assistantes, elle a pris le temps de répondre aux questions de 18h39. Marie Kondo revient ainsi sur la genèse de sa méthode et sa mise en oeuvre, afin de “vivre une vie meilleure” grâce au rangement.

Pourquoi le rangement est-il devenu si important dans votre vie ?

Mon histoire avec le tri remonte à mon enfance. J'ai commencé à m'y intéresser lorsque j'avais 5 ans. À l'époque, je rassemblais autant d'informations sur rangement que je le pouvais puis je mettais en pratique ces conseils. J'ai également passé toute mon adolescence à chercher et étudier le sujet du tri.

À 19 ans, j'ai commencé à travailler comme consultante en organisation. Les gens pour qui j'effectuais des missions ont partagé les effets positifs que ma méthode de tri avait eu sur leur vie. Ce qui a eu pour incidence de me faire connaître, et c'est à partir de là que beaucoup de gens ont commencé à me demander d'écrire un livre sur le sujet. Je me suis dit pourquoi pas et je me suis lancée.

Selon vous, pourquoi votre méthode a eu un tel succès ?

Une des raisons est que ma méthode est claire et facile à comprendre. En vous demandant de garder ou jeter un objet selon le critère “vous apporte-t-il de la joie”, cela permet de se questionner afin de savoir si l'objet en question vous rend heureux. Et ainsi, de façon plus globale, de savoir de quel genre de choses vous souhaitez être entouré-e dans votre vie.

La méthode KonMari ne change pas que matériellement votre vie, en vous aidant à faire le tri. Elle la change aussi psychologiquement.

Faut-il démarrer le tri en douceur ou trier d'un coup toute sa maison ?

Ma méthode recommande de ranger les objets par catégorie, d'un coup, aussi rapidement et complètement que possible. Il ne faut pas que le tri s'éternise au risque que cela devienne contre productif.

Comment doit-on s'y prendre ?

Pour trier rapidement, attelez-vous à une catégorie d'objets. Par exemple, lorsque vous triez vos vêtements, sortez-les tous de votre placard et rassemblez les tous au même endroit.

Le fait d'empiler tous vos vêtements de même sorte dans un même endroit vous permet de visualiser l'ensemble des choses que vous possédez.

Beaucoup de personnes sont choquées par cet empilement. Elles rendent compte qu'elles possèdent beaucoup plus de choses qu'elles ne le pensaient.

Puis distinguez-les en fonction de leur type (ndlr : les pantalons d'un côté, les pulls de l'autre, etc.)

Ensuite, posez-vous la question de savoir si ce pantalon ou cette chemise vous apporte de la joie. Si ce n'est pas le cas, vous pouvez le donner, le vendre ou le jeter, en fonction de son état.

Comment doit-on s'organiser dans le tri ?

Plus que par type de pièce, il est important de trier par catégorie. On commence par les vêtements, puis aux livres, papiers, les objets divers et enfin, on termine par les choses dotées d'une valeur sentimentale.

Respecter cet ordre permet de rendre le processus très simple.

Comment fait-on lorsque l'on a des enfants ?

Les parents doivent d'abord trier leurs propres affaires. Les enfants sont capables d'apprendre ce qu'est le rangement en observant leurs parents dans leur vie quotidienne.

Par ailleurs, les parents peuvent aussi trier pour leur enfant s'ils sont vraiment petits (avant 3 ans). S'ils sont plus vieux, il est important de laisser les enfants apprendre à trier par eux-mêmes, en rangeant leurs propres affaires, comme ranger leurs vêtements correctement.

Quel est l'impact du rangement sur nos vies à la maison ?

Les effets du rangement sont nombreux. D'abord, lorsque vous vivez dans une maison rangée, vous pouvez vous détendre, augmenter votre estime de soi, et gagner du temps en ne cherchant plus les choses.

Via le processus de nettoyage, à chaque fois que vous prenez un objet de vos mains, vous vous questionnez sur ce qui vous rend heureux. Vous ne conservez que les objets qui vous procure un sentiment positif.

Ainsi, les valeurs qui sont vraiment importantes pour vous deviennent ainsi plus claires. Et vous pouvez prendre plus facilement des décisions qui vous rendent heureux dans les différents domaines de votre vie, tant dans votre travail que dans votre relation aux autres.

Ainsi, toute votre vie se transformera en quelque chose qui vous apportera de la joie.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Vie pratique !