Longère et maisons en pierres : ils mènent trois rénovations de front

AVANT / APRÈS - Découvrez les photos, les conseils de ce couple pour tenir 3 chantiers en même temps et leurs belles idées déco.

Voilà deux bricoleurs qui se sont bien trouvés. Lydie, 30 ans, aide soignante en hôpital, Arnaud, 34 ans, chef d'équipe dans le secteur du BTP, sont tous les deux passionnés par la rénovation.

À tel point que cette année, ils ont mené trois chantiers en parallèle : une longère, leur habitation principale, pour laquelle les travaux sont toujours en cours, et deux belles maisons en pierre, qu'ils ont rénovées et mises en location en l'espace de quelques mois.

Les grands travaux, pour eux, c'est d'abord une histoire de famille.

"La passion de la rénovation vient pour moi de mon grand-père. J'ai appris très jeune à l'aider et à bricoler avec lui. À 82 ans, il est toujours en forme et on travaille toujours ensemble !, raconte Lydie. Et pour mon conjoint, ce sont ses parents qui sont de grands bricoleurs et lui ont transmis."

Fiche de chantier

Ouvriers

Lydie, Arnaud, des amis et le beau-frère d'Arnaud en renfort

Durée des travaux

Depuis 2015 pour la longère, 7 mois pour la maison en pierre n°1 et 3 mois pour la maison en pierre n°2

Budget

Longère de 300 m² : 64 000 € à l'achat, 70 000 euros de travaux / Maison en pierre n°1 de 103 m² : 55 000 €, 30 000 € / Maison en pierre n°2 de 95 m²: 85 000 € à l'achat, 5 000 € de travaux.

"Vivre d'amour et de réno"

C'est Arnaud qui s'est lancé seul le premier, il y a 5 ans, en achetant la longère. Lydie a fait sa connaissance alors qu'il était en plein travaux. "Il n'y avait encore que de la terre battue au sol, se souvient-elle. Il y avait juste une pièce habitable, la chambre de la mamie qui habitait là avant."

Elle a alors invité Arnaud à s'installer chez elle, à 5 minutes de là, pour avoir un peu plus de confort, et ils se sont mis à travailler ensemble. Les soirs, les week-ends comme les vacanes.

© home_renov_passion_

"On est très complémentaires, s'amuse Lydie. Lui est électricien de base, il est à 2000 volts ! Et moi je dis oui tout de suite, je suis tout le temps partante. Ce n'est pas tout le monde qui arrive à nous suivre."

Certains artisans qu'ils ont parfois voulu solliciter ont même décliné, devant leurs "idées extravagantes" !

L'enveloppe de 50 000 € prévue au départ pour les travaux a été dépassée, notamment à cause de la charpente qu'il a fallu refaire, ce qui n'était pas prévu. Arnaud s'en est sorti s'en faire appel à d'autres artisans, en regardant des tutoriels sur YouTube. "Depuis deux ans, nous prenons uniquement nos payes pour payer les travaux et continuer à avancer au maximum", confie Lydie.

© home_renov_passion_

Mais cela ne les a pas empêchés cette année, alors même qu'il reste des travaux dans la longère, d'acheter une deuxième maison charentaise à retaper, puis une troisième. Un choix à la fois dicté par la passion et la raison.

"Ce qui nous a motivé, c'est que pour l'instant nous n'avons pas d'enfant, on peut se le permettre. On s'est dit qu'il fallait qu'on se lance tout de suite dans quelque chose qui nous rapporte pour la retraite", explique Lydie.

Pour la première maison (photo ci-dessous) qu'ils ont mise en location, classée au patrimoine, ils devaient "juste refaire les peintures" et ont finalement "tout refait". Une subvention des Architectes des Bâtiments de France a permis de rénover la toiture. Le chantier a duré 7 mois.

© home_renov_passion_

Dans la deuxième maison mise en location, ci-dessous, les travaux, beaucoup moins conséquents ont été plus rapides.

© home_renov_passion_

Leur méthode pour réduire les coûts

  • Faire absolument tous les travaux eux-mêmes.
  • Regarder les promotions, faire beaucoup de devis chez les commerçants.
  • Trouver de bonnes occasions en jetant un œil tous les jours, le soir ou le midi, sur Internet.

Zoom sur la longère, une maison pleine de surprises

Le plus original, c'est cette ouverture ronde dans le mur entre la cuisine et le salon. Une envie d'Arnaud, fan du Seigneur des Anneaux, et inspirée par les maisons de hobbits.

Il a d'abord fait une ouverture rectangulaire dans le mur, renforcé par des poutres IPN, posé des patrons en carton, puis le placo. Voici la progression en trois étapes :

© home_renov_passion_
© home_renov_passion_
© home_renov_passion_

La cuisine que l'on aperçoit au travers de cette ouverture est aussi très originale et pleine de pep's. "On l'avait faite il y a 3 ans, mais on a été trop vite en choisissant une couleur violette. On a eu un coup de colère pendant le premier confinement, on l'a complètement refaite en jaune", plaisante Lydie.

Avec les tasseaux insérés dans le mur et le plan de travail tout en rondeur, la pièce est très chaleureuse.

La salle de bains est aussi très impressionnantes, avec les pierres de parement noires sur la baignoire et sa niche éclairée.

Quant aux vasques en pierres, elles sont posées sur un ancien établi, déniché d'occasion.

Le dressing est la pièce préférée de Lydie : "C'est l'une de celles que l'on a terminées en premier. Quand on y montait là-haut, une fois qu'on passait le grand mur, on était vraiment coupés des travaux. C'est là qu'on retrouvait notre souffle et qu'on se posait le soir."

Pour voir d'autres coulisses du chantier, rendez-vous sur le compte Instagram @home_renov_passion. "Il n'y a pas longtemps, j'ai ressorti une clé USB avec de vieilles photos de quand on s'est connus. Arnaud vivait dans 10 m², on mangeait sur une table de camping, évoque Lydie en pensant aux avancées spectaculaires. Chaque pièce qui avance, on est heureux, c'est notre maison du bonheur."

Et même s'ils vont profiter de ce nouveau confort, pas question pour eux de se reposer tout de suite. Le couple a prévu de se lancer dans d'autres rénovations en 2021, notamment une grande tour en pierres !

Ce site utilise Google Analytics.