| | | |

OBJET CONNECTÉ - Est-ce une bonne idée de remplacer votre bonne vieille serrure par un serrure intelligente ? Vous ne risquerez plus de vous faire voler vos clés, mais pourrez-vous être piraté ?

Si vous avez tendance à souvent oublier vos clés, la serrure connectée est peut-être faite pour vous. Vous pourrez l'ouvrir avec votre smartphone, car, lui, justement, vous pensez toujours à l'emporter !

Autre situation qui peut vous donner envie de vous équiper : vous avez déjà donné un double de clé à votre belle-sœur et à votre meilleur ami. Et là, vous n'avez plus de jeu de clés pour le couple qui loue votre logement en AirBnB ce soir. Avec une serrure connectée, chacune de ces personnes pourrait rentrer simplement avec son téléphone portable !

Si les serrures connectées sont plus pratiques, il y a un point qui peut freiner leur adoption : la sécurité. Pouvez-vous faire confiance à un objet connecté pour garantir la sécurité de votre porte d'entrée et de votre logement ? Est-ce une bonne idée d'investir entre 200 et 300 euros pour un tel objet ?

Passons en revue les pour et les contre !

Niveau de sécurité n°1 : contre la perte ou le vol de clés

Premier avantage des serrures connectées : la possibilité de donner l'accès à sa maison aux personnes de son choix sans pour autant laisser de clé mécanique.

Cela limite le risque de perdre des clés dans la nature, de se les faire voler ou de prendre le risque que quelqu'un ne fasse une copie.

Pour cela trois options :

  • la personne télécharge l'application et ouvre la porte avec son téléphone,
  • vous donnez un badge (comptez entre 30 et 40 euros pour un badge supplémentaire, et éventuellement selon les marques, un lecteur de badge, qui vous coûtera par exemple 150 euros chez Somfy)
  • vous donnez un code (comptez entre 60 et 200 euros selon les marques pour acheter le digicode en plus de la serrure).

Par exemple, si vous donnez l'accès à votre femme de ménage pour qu'elle vienne chaque semaine, vous pouvez configurer votre serrure pour qu'elle ne puisse rentrer qu'à une certaine heure, un certain jour”, explique François-Xavier Mallet, en charge du marketing chez Somfy.

Niveau de sécurité n°2 : contre un cambriolage classique

Contre un cambrioleur lambda qui voudrait forcer votre porte, le risque est le même avec une serrure classique et avec une serrure connectée. Pour la simple et bonne raison que la serrure connectée est en fait un boîtier qui s'installe sur la porte d'entrée à l'intérieur de la maison.

De l'extérieur, rien ne laisse deviner qu'il s'agit d'un système high tech, si vous n'installez pas en plus de lecteur de badge ou de clavier pour taper un digicode sur votre clavier.

Avec Nuki, on ne change pas le barillet, explique Guénadi Hochart, rédacteur en chef du site spécialisé Le Café du Geek, qui a testé cette serrure connectée. On peut rentrer avec un smartphone ou avec une clé métallique.”

Libre à vous donc de choisir un barillet certifié ou non, avec le niveau de sécurité qui vous convient.

Pour les serrures connectées The Keys et Somfy, un barillet de remplacement est fourni, d'aspect extérieur semblable à un barillet classique. La serrure de Somfy est par ailleurs certifiée A2P 1 étoile, un certificat qui garantit qu'il peut résister 5 minutes à l'effraction.

Une porte connectée n'est donc pas plus sécurisée ni moins qu'une porte classique contre un pied-de-biche !

Niveau de sécurité n°3 : pour détecter les intrusions

La porte connectée a un autre avantage, comme l'explique François-Xavier Mallet, en charge du marketing chez Somfy : “un cylindre de serrure connecté peut toujours être crocheté par des spécialistes, mais la serrure le détecte et peut le signaler à l'utilisateur.”

Pour cela, il faudra vous équiper avec une passerelle, ou bridge, c'est à dire un petit boîtier qui permet de piloter votre serrure à distance, via internet. Comptez entre 80 et 150 euros pour cette option selon les marques.

Si vous recevez une alerte d'intrusion sur votre téléphone, vous devrez cependant appeler la police vous-même. Pour le moment, aucune serrure connectée n'est reliée à une plateforme de télésurveillance, comme c'est le cas avec les alarmes.

Niveau de sécurité n°4 : contre le piratage

Il existe également un risque spécifique aux serrures connecté : celui d'être piraté. Des chercheurs ont en effet réussi à ouvrir 12 marques de serrures connectées sur 16 lors d'une démonstration en 2016.

Sur ce point, Aurélien Brunet, fondateur du site Domo-Blog, veut rassurer : “on est sur du cambriolage 4.0, les personnes qui sont capables de hacker le signal entre la serrure connectée et le smartphone ne sont pas nombreux, le particulier reste à l'abri de ce type de cambriolage.”  

Pour hacker une serrure connectée, il faut en effet intercepter la clé virtuelle envoyée par le smartphone à la serrure, mais aussi la déchiffrer.

Les codes sont différents à chaque fois, la clé comporte par exemple l'heure encryptée, il est donc impossible de la réutiliser à un autre moment”, explique François-Xavier Mallet. Il insiste, le risque est “faible dans la réalité”. Cependant, ce risque reste pris au sérieux par les fabricants.

Au premier trimestre 2019, un nouveau système de serrure connectée sera disponible. Havr ne s'ouvre non pas grâce à un signal Bluetooth, mais grâce à un signal lumineux, qu'il est impossible d'intercepter comme nous l'avions expliqué dans cet article.

Alors, faut-il investir dans une serrure connectée ?

L'intérêt d'une serrure connectée est d'abord de vous simplifier la vie. Si elle a une utilité pour vous, alors vous pouvez être rassuré-e sur sa sécurité : vous ne risquez pas plus de cambriolage qu'avec une serrure normale, et elle peut même vous protéger davantage sur certains points.

Mais si vous cherchez avant tout à renforcer la sécurité de votre logement, mieux vaut d'abord choisir une serrure sécurisée, par exemple certifiée anti-effraction.

Une alarme connectée et un détecteur d'ouverture de porte peuvent aussi dissuader les cambrioleurs, pour un prix équivalent à une serrure connectée et à ses accessoires.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Comment sécuriser sa porte d'entrée !

Passez à l'action