| | | |

Pendant quatre jours, le Portugal s'est passé d'énergie fossile pour alimenter son territoire en électricité. Une première européenne.

107. Voilà le nombre d'heures durant lesquelles le Portugal s'est passé d'énergie fossile pour alimenter son territoire en électricité.

Pendant quatre jours, du 7 au 11 mai 2016, le pays a entièrement fonctionné grâce à l'énergie solaire, éolienne et hydraulique, selon un rapport du Réseau national de l'énergie, dont les conclusions ont été publiées dans le Guardian. Une prouesse pour une pays de 92 000 km2 qui compte plus de 10 millions d'habitants.

D'autant plus lorsque l'on sait que le Portugal a toujours été très dépendant des énergies fossiles. En 2013, le pays tirait des énergies fossiles la moitié de son électricité. Selon Eurostat, 27% était d'origine nucléaire, 13% hydraulique, 7,5% éolienne et 3% solaire.

Transition énergétique en marche

Une tendance qui s'inverse depuis 2015, comme l'a confié James Watson, le PDG de SolarPower Europe au Guardian : “Cette situation constitue une avancée importante pour un pays européen. Mais ce qui est extraordinaire c'est que ce sera la norme dans quelques années.

Le pays a initié une ambitieuse politique de transition énergétique, en investissant lourdement dans un parc éolien et dans des structures de production hydroélectrique.

Désormais la production électrique du pays est issue entre 50 et 60% d'énergies renouvelables tandis que la France plafonne à 14% espérant atteindre les 23% en 2020.