| | |

PARTAGE - Besoin de vous laver mais pas le temps de rentrer chez vous ? La plateforme française Wateroom vous permet de repérer les particuliers qui louent leur salle de bains à proximité.

Vous venez de faire un footing sur votre heure de pause et aimeriez vous rafraîchir mais n'avez pas le temps de rentrer chez vous. Seriez-vous prêt à aller prendre une douche chez une personne du quartier, sans la connaître ?

C'est le service inédit que propose Wateroom depuis fin octobre. On connaissait déjà la location de chambres entre particuliers, et même la location de jardin pour faire du camping, voici la location de salle de bains.

© Getty Images / Nito100

Louer sa salle de bains, bientôt aussi banal qu'Airbnb ? 

Sur les 484 personnes interrogées par le cabinet Abso pour l'étude de marché de Wateroom, 45% se disent prêtes à utiliser cette plateforme.

"Il y a quelques années, accueillir un inconnu dans sa voiture pour faire 500 kilomètres paraissait loufoque, aujourd'hui tout le monde le fait avec Blablacar", argumente Maxime Poli, l'un des fondateurs de la plateforme.

Louer son appartement ou une chambre à un visiteur est devenu totalement banal. "Quand on dort chez quelqu'un avec Airbnb, on prend aussi une douche le matin, là on ne fait que découper l'offre", complète Maxime Poli. Pour lui, louer sa salle de bains est la prochaine étape de l'économie collaborative.

Son associé, Jean-Charles Villanova, en a eu l'idée alors qu'il était en déplacement en Irlande il y a deux ans. Après une journée de conférences à Dublin, il avait besoin d'une douche avant de dîner non loin de là, mais son hôtel était situé à une quarantaine de kilomètres. Seule solution sur le moment : louer une autre chambre plein pot dans un hôtel plus proche, simplement pour se doucher.

Louer sa douche à prix libre

Wateroom entend donc remédier à ce genre de désagrément. Pour le moment, une cinquantaine de salle de bains sont proposées à la location dans toute la France, et 500 utilisateurs potentiels se sont inscrits pour en géolocaliser une près de chez eux.

Pour créer son profil, il suffit de rentrer son nom, adresse, son numéro de téléphone et de télécharger quelques photos. L'inscription est gratuite, la plateforme se rémunère par une commission sur les transactions entre particuliers.

Les tarifs et la durée de la location sont totalement libres. À Paris, on trouve ainsi une salle de bains louée 10,50 euros pour 1 heure maximum, quand une autre annonce à Toulouse propose 15 minutes de douche pour 6,30 euros.

L'échange repose sur la confiance, les personnes qui échangent s'attribuant mutuellement une note. D'ici quelques mois, Wateroom prévoit également de proposer de télécharger une copie de sa carte d'identité, pour que son profil apparaisse comme "vérifié".

Et si, décidément, vous laver chez un inconnu vous rebute, sachez que des hôtels ou des campings peuvent également proposer une salle de bains à la location sur cette plateforme, le temps d'une douche !