| | |

INSOLITE - Ne pas aller trop souvent aux toilettes, ne cuisiner qu'au four à micro-ondes, ne pas être présent dans l'appart en journée pour ne pas le déranger... voici la pire annonce qui soit.

On pensait que Sheldon, le héros de la série The Big Bang Theory, était le pire coloc de l'univers. Il a fait signer un contrat de colocation long comme le bras au pauvre Leonard, interdit à quiconque de s'asseoir sur son coin de canapé et tient un planning de ses passages aux toilettes.

Mais on a trouvé encore plus fort, et dans la vraie vie ! C'est le twittos Rxdazn qui partage cette pépite sur son compte Twitter.

Alors qu'un de ses amis visite un appartement londonien, l'occupant des lieux lui soumet une liste de règles et de conditions pour, selon lui, une colocation réussie. Mais bien trop stricte pour donner à quiconque l'envie de s'installer avec lui. À moins que ce ne soit vous le ou la candidat-e idéal-e ?

Vivre dans le logement, mais pas toute la journée

Voici la liste des règles à respecter pour pouvoir emménager :

  • Être absent-e du logement de 9h à 17h, car l'occupant des lieux y travaille du lundi au vendredi et a besoin de l'espace.
  • Cette règle ne s'applique pas le week-end (encore heureux !)
  • Être le moins possible dans le logement sur votre temps libre.

Votre meilleure qualité, être silencieux-se

"Je ne cherche pas un éléphant dans un magasin de porcelaine", précise l'occupant des lieux.

Il continue donc :

  • Être calme et respectueux-se.
  • Interdiction de claquer les portes et de faire du bruit tôt le matin ou tard le soir pour ne pas gêner les autres.
  • Si vous assez votre temps au téléphone ou sur Skype, vous n'aurez pas votre place dans le logement.
  • Idem si vous n'utilisez pas des écouteurs pour écouter de la musique, des films ou des podcasts. "Je ne veux pas entendre du bruit qui vienne tout le temps de votre chambre", précise l'exigent colocataire.

"Ce n'est pas une maison très sociable", note le colocataire londonien.

  • Pas question de faire la fête dans le logement.
  • Ici, on ne passe pas du bon temps à cuisiner ou à regarder un film tous ensemble.
  • Les invité-es ne sont pas vraiment les bienvenus à la maison.
  • Si votre petit-e-ami-e passe trop de temps dans la colocation, il ou elle devra payer des charges.
  • Paradoxalement, vous devez faire un minimum d'efforts pour sociabiliser avec vos colocs. Si vous ne vous souvenez pas de leurs prénoms et que vous ne leur demandez pas comment ils vont quand vous les croisez, vous prendrez la porte.

Dans la cuisine aussi, les règles sont strictes

"Je n'aime pas trop les gens qui cuisinent", balance l'occupant des lieux.

  • Pas question donc de mitonner de bons petits plats, ni de passer trop de temps en cuisine.
  • Vous n'aurez pas le droit non plus de vous servir du matériel avant 8h30 et après 23 h.
  • Vous pouvez faire, occasionnellement, un porridge au four à micro-ondes.

Tatillon sur les toilettes et le ménage

  • Ici, vous devrez laver toutes les semaines la salle de bains, les sols et la cuisine.
  • "Je n'accepte pas la vaisselle qui traîne dans l'évier plus de deux jours."
  • Si vous oubliez une fois, vous aiderez les autres dans leurs tâches.

En ce qui concerne les toilettes, c'est simple :

On conseille quand même à l'occupant des lieux de faire notre test "la colocation est-elle faite pour vous ?", même si on a une petite idée du résultat !

Passez à l'action