| | |

MAISON DU FUTUR - Au salon de la cuisine à Cologne qui a eu lieu début février, le designer suisse Alfredo Häberli a présenté sa vision futuriste de cette pièce, vouée à évoluer.

Le principe clé de la cuisine de demain ? Économiser l'énergie et réduire l'équipement à l'essentiel. "J'ai volontairement voulu élever mon design à un certain niveau d'abstraction, raconte Alfredo Häberli qui présentait son installation Future Kitchen, parce que nous vivons une époque où tout évolue très vite. Du coup, j'ai fondé mon travail sur ce mélange entre architecture minimaliste et réalité virtuelle."

Il faut reconnaître qu'au premier abord, la cuisine du futur façon Häberli ne donne pas spécialement envie : de vastes étagères vertes et épurées, une longue table en verre, quelques chaises et un fauteuil. Mais tout l'intérêt de son installation réside dans les projections en réalité augmentée que les visiteurs pouvaient apercevoir sur leur tablette en scannant un QR code : des appareils et des gadgets étonnants, qui tous déclinent les idées de mobilité et de réduction d'énergie.

Un frigidaire transparent et horizontal

© Koelnmesse

Parmi eux, on retient surtout ce concept du réfrigérateur transparent et horizontal, développé en partenariat avec Samsung. Pourquoi transparent ? Pour que la nourriture et les boissons à l'intérieur soient toujours visibles à l'œil nu, ce qui évite d'ouvrir inutilement son frigo quand on veut savoir ce qui s'y trouve. Autre innovation, le designer propose que l'énergie libérée par l'ouverture de la porte serve à alimenter l'étage inférieur du meuble, où la vaisselle sèche sur une grille de réchauffement.

Et le four dans tout ça ? Hé bien, il descend du plafond tel un ange vous annonçant la cuisson du gratin de courgettes. Lui aussi a été conçu tout en transparence, là encore pour éviter d'ouvrir sa porte et de perdre de la chaleur à tout bout de champ. Vous me répondrez que les portes des fours sont déjà un peu transparentes et que parfois, il est impératif de planter son couteau dans le gratin pour savoir s'il a bien cuit, et vous aurez raison. Alfredo ne peut pas penser à tout non plus.

D'autres petits objets design s'ajoutent à ces grands changements, comme des plaques chauffantes portables de forme trapézoïdale. Elles peuvent s'installer partout et permettent de cuire ou de conserver au chaud les aliments. En résumé, Alfredo Häberli tente à travers son travail de répondre aux enjeux écologiques actuels, entre décroissance, optimisation de l'espace et réduction d'énergie.

Une seule chose ne change pas pour le designer : la cuisine restera bel et bien la pièce centrale de l'activité humaine.

© Koelnmesse

Passez à l'action