|

INNOVATION - Finite est un matériau composite révolutionnaire fabriqué à partir de sable du désert, jusqu'ici impossible à utiliser. Une solution pour préserver les plages surexploitées.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le sable, utilisé dans la construction pour fabriquer du béton, est une ressource qui se fait rare.

Extrait des carrières, des rivières, des plages, et de plus en plus souvent, des fonds marins, il s'agit de la deuxième ressource la plus consommée au monde, comme le montre cette infographie de Novethic.

Pour y remédier, des étudiants chercheurs de l'Imperial College de Londres, en Angleterre, ont trouvé le moyen d'enfin utiliser le sable du désert, qui ne pouvait jusqu'à présent pas être transformé en béton, à cause de sa forme particulière.

Ils ont développé un nouveau matériau : Finite, qui pourrait révolutionner la construction en protégeant l'environnement.

© Finite

Comment le Finite est-il fabriqué ?

Pour agréger les grains de sable du désert entre eux, les chercheurs utilisent un liant dont la nature reste secrète. Mais ils affirment que l'empreinte carbone de ce liant est bien inférieure à celle du ciment, utilisée pour fabriquer du béton.

Nos estimations les plus pessimistes sont en ce moment inférieures à la moitié de l'empreinte CO2 du béton”, déclare Matteo Maccario, l'un des chercheurs, dans Deezen.

Le matériau Finite serait cependant aussi résistant que du béton classique.

Un béton recyclable à l'infini

Finite est aussi réutilisable à l'infini : les bâtiments construits avec ce matériau pourraient être démolis et le béton pourrait servir à fabriquer de nouvelles briques. Finite est également biodégradable.

Une philosophie qui s'inscrit dans le “cradle to cradle”, qui consiste à pouvoir transformer les produits de nouveau en matière première, une fois que l'on cesse de les utiliser.

Nous sommes vraiment impatients de voir un avenir où le bâti ne sera plus une chose qu'on doit garder pour toujours ou démolir et mettre à la décharge, mais au contraire quelque chose (...) qui sera réutilisable à l'infini", poursuit Matteo Maccario dans Deezen.

Espérons que ce béton innovant soit bientôt adopté par le secteur de la construction, ce qui permettrait de diminuer considérablement l'exploitation du sable provenant des fonds océaniques et des rivières.

Passez à l'action