| | |

PISCINE - Découvrez celle qui est la plus adaptée lorsque l'on a des enfants ou que l'on souhaite faire des longueurs !

Les beaux jours sont là, et vos enfants ne réclament qu'une chose : pouvoir se baigner dans une piscine ! Et pour vous-même, une petite baignade rafraîchissante ne serait pas de refus.

Si la piscine creusée ne peut pas être une option pour vous, pourquoi ne pas choisir une piscine hors-sol ? Piscines gonflables, tubulaires ou en bois, elles sont beaucoup plus faciles à installer et moins chères que leurs cousines creusées.

Les piscines hors-sol ne nécessitent pas de gros travaux de terrassement”, explique Yannick Montenon, chef de secteur jardin au magasin Castorama de Les Ulis. Ainsi, vous n'avez pas besoin de demander de permis de construire.

Quel est le type de piscine à installer dans votre jardin ? Suivez le guide !

Bon à savoir :

Contrairement aux piscines traditionnelles, la loi n'impose pas de dispositif de sécurité pour les piscines hors-sol. “Pour protéger les jeunes enfants de la noyade, veillez toujours à retirer l'échelle et à garder un œil sur eux lorsqu'ils se baignent”, conseille d'Emilie Peyrille architecte d'intérieur, décoratrice et paysagiste à l'agence toulousaine E/P Design.

Pensez également à investir dans une bâche intégrale, afin de recouvrir le bassin et éviter les accidents.

Une piscine gonflable autoportante pour un usage occasionnel

Équipée d'un ou plusieurs boudins gonflables, la piscine autoportante tient debout toute seule grâce à la pression de l'eau. “Ronde ou ovale, c'est la piscine la moins chère”, précise Yannick Montenon.

l vous suffit de gonfler les boudins, de la remplir d'eau. En moins d'une heure, tout est prêt pour accueillir les baigneurs ! N'imaginez pas faire des longueurs dans votre bassin, car les piscines de ce type ne mesurent pas plus de 6 m de diamètre et de 1,20 m de profondeur.

Mais elle convient parfaitement si seuls vos enfants s'y baigneront ou si vous ne souhaitez pas garder à l'année votre piscine visible dans le jardin.

Suivez nos conseils pour entretenir votre piscine gonflable !

© amriphoto - getty images

Une fois la belle saison finie, vous pourrez dégonfler votre piscine et la ranger au sec pour l'hiver. Attention néanmoins, la structure est très fragile : au moindre contact avec des cailloux ou des épines, la structure peut se percer ou se dégonfler. Ce qui nécessite d'avoir un bon stock de rustines ! “C'est une piscine que l'on utilise plutôt occasionnellement”, indique Yannick Montenon.

  • Point fort : faible coût, facile à entretenir, adaptée aux enfants
  • Point faible : faible résistance
  • Prix : à partir de 50 euros

Une piscine souple à armature métallique tubulaire pour une installation plus solide

La piscine souple, ronde ou ovale, est un peu plus chère que la piscine gonflable , mais est plus résistante. Elle est constituée d'un liner en PVC retenu par des tubes en acier à clipser entre eux.

© malyugin - getty images

Avec sa fine paroi, la structure est moins volumineuse : on gagne en espace de baignade et en confort. Cependant, elle s'installe sur un sol très plat. Elle est tout à fait adaptée aux adultes ou aux familles nombreuses car certains modèles vont jusqu'à 10 m de longueur sur une profondeur de 1,30 m.

En fin de saison, vous pourrez également démonter la piscine à armature métallique tubulaire.

  • Point fort : plus résistant, moins imposant
  • Point faible : le liner est fragile
  • Prix : entre 150 et 1500 euros

Choisir une piscine rigide en bois pour une piscine toute l'année

Cette piscine est celle qui bénéficie de la durée de vie la plus longue. Mais elle est également la plus onéreuse. “Ce type de bassin ne se démonte pas : vous allez devoir le garder toute l'année dans votre jardin”, prévient Yannick Montenon. À vous de voir si une telle installation ne sera pas de trop dans votre paysage.

Concernant la forme, il en existe plusieurs : rectangulaire, carrée, hexagonale ou encore octogonale. Certains modèles mesurent jusqu'à 15 m de long et 1,55 m de profondeur, de quoi presque rivaliser avec une piscine enterrée. Les baigneurs et baigneuses adultes seront les bienvenu-es pour faire quelques longueurs.

© agence E/P Design

Étant donné que la piscine restera dehors toute l'année, il est indispensable de l'entretenir régulièrement. “Les produits, comme le traitement anti-algues, peuvent s'avérer être onéreux”, explique Yannick Montenon. Un certain coût à ne pas négliger lorsque l'on décide d'acheter une piscine en bois.

Pour vous donner une idée, comptez un à deux jours de montage pour construire la structure et installer le liner. “Le bois est ensuite à lasurer si on veut garder son aspect neuf, ou on peut le laisser se griser”, conclut Emilie Peyrille.

  • Point fort : forte durabilité, forte résistance
  • Point faible : coût d'achat et d'entretien important
  • Prix : entre 1500 et 8000 euros