| | | | | |

TUTORIEL - Ce qui rend cette pièce si particulière : un lit-boîte unique, fait sur mesure. Relevez le défi pour fabriquer le vôtre.

La série Girls connaît un succès mérité grâce au talent de sa jeune créatrice Lena Dunham. Elle mérite tout autant d'éloges pour la décoration et le design des appartements des personnages. Notamment pour la chambre de Charlie, le petit ami par intermittence de Marnie.

Vous vous en souvenez ? C'est un petit espace stylé, niché à Brooklyn, fait de bois et d'influences vintages. Le clou de la pièce est évidemment le lit double, pris dans un caisson de bois.

Charlie et Marnie, dans la chambre de Charlie.

Charlie et Marnie, dans la chambre de Charlie. © Laura Ballinger Design

C'est une sorte de lit-clos revisité : le meuble traditionnel breton (en fait une armoire qui enferme un lit) est ici épuré, modernisé. Des cloisons de bois aux quatre côtés du matelas et un plafond dans le même matériaux. Une entrée sur un angle laisse le lit ouvert. Une beauté.

Un lit pour protéger son sommeil

La création ainsi que toute la décoration, sont signées Laura Ballinger Gardner sous la supervision de la réalisatrice de la série. D'après les infos données à la designer pour créer cette chambre, le personnage de Charlie aurait eu un petit job dans un cabinet d'architecte et une expérience de charpentier. Ce serait donc Charlie qui aurait lui-même fabriqué les meubles de sa chambre.

L'appartement de Charlie dessiné par Laura Ballinger

© L'appartement de Charlie dessiné par Laura Ballinger Laura Ballinger Design

Autant le dire tout de suite, nous n'avons trouvé aucun lit semblable dans le commerce. Il vous faudra donc, vous aussi, vous munir de vos perceuse, visseuse et autre scie sauteuse pour reproduire ce bijou. Le décor a été construit en quatre jours, on vous en laisse quelques-uns de plus pour faire aussi bien.

Une déco pour se la jouer artiste

Avant de s'atteler à ces travaux, commençons par les détails les plus faciles à reproduire dans cette chambre. La déco est vintage et sobre. Les posters sont à retrouver du côté de Ocho Loco Press à San Francisco et San Diego, avec le travail de l'artiste Scorjo.

Pour les tapis, qui servent à égayer le sol en pvc, le choix s'oriente vers des tons colorés, et des modèles à la fois ethniques et orientaux. On en trouve un large choix à bon prix sur La Redoute. On craque aussi sur ce tapis déniché sur Mooviin.

© Laura Ballinger Design

Viennent ensuite les étagères en bois brut. La touche "arty" vient des couleurs apposées ça et là. Du rouge, du bleu, du jaune et du blanc : c'est un clin d'oeil sans équivoque à l'artiste Mondrian.

Pour rester en harmonie avec le bois brut, privilégiez un vernis qui laisse apparentes les rainures du bois, ou bien une couche de peinture très diluée. Dans les cases ouvertes des étagères, exposez vos plus beaux objets et ceux qui vantent vos talents artistiques.

Un challenge pour bricoler comme un pro

Passons maintenant aux choses sérieuses. Le lit-boîte. Nous avons demandé conseil à Anne Royet, décoratrice d'intérieur. Elle nous guide dans ce pas à pas.

Le plus simple est de partir d'une mezzanine. Privilégier une forme simple et épurée, en bois brut et clair. Comme celle-ci par exemple (près de 1200 euros), qui a le mérite d'avoir un escalier en caissons de rangements, proche de celui de Charlie. Ou plus simplement un modèle comme celui-là (environ 700 euros).

© Laura Ballinger Design

Comme nous sommes dans la vraie vie et que la mezzanine doit rester solide, nous allons garder les quatre piliers. Ne vous inquiétez pas, vous aurez toujours la place de rentrer ! Mais pensez à glisser votre matelas avant de fermer le caisson, ou optez pour un futon qui se mariera très bien avec le style.

Outils et matériaux pour construire un lit-boite :

  • Une mezzanine
  • Une scie sauteuse et vis à bois longues
  • Plaques de médium entre 20 et 28 mm d'épaisseur découpées sur mesure pour les parois et le sol de l'estrade
  • Plaque de médium de 3 mm d'épaisseur découpées sur mesure pour le dessous du plafond et les parois intérieures du caisson, tasseaux en pin ou sapin de la hauteur des piliers de la mezzanine
  • 12 plots à lambourde hauteur de 40-60 mm et têtes de pots

 

 

© Benjamin Geffroy

>> Vous avez réalisé ce tutoriel ? Envoyez-nous vos photos et vos remarques, nous publierons les plus belles réalisations !