| | |

JARDINER - Maladies, présences de substances nocives... certaines plantes sont dangereuses pour fabriquer un paillage ou du compost.

Les feuilles mortes sont un matériau parfait pour faire un paillage ou un compost. Notamment riches en carbone et en azote, elles vont nourrir la terre en se décomposant et permettent ainsi de favoriser la pousse des végétaux dans votre jardin.

Cependant, saviez-vous que l'utilisation de certaines variétés n'est pas recommandée, voire déconseillée, à cause de potentielles maladies ou substances présentes dans les feuilles ? On fait le point :

Quelles feuilles mortes ne pas mettre dans le compost ou dans un paillage ?

  • Les feuilles de lierre, de chêne et d'érable : celles ci se décomposent difficilement.
  • Les feuilles de laurier-palme : elles sont trop épaisses pour laisser passer l'eau de pluie dans le sol.
  • Les feuilles de noyer : elles contiennent de la juglone, qui empêche les plantes de germer.
  • Les feuilles de plantes type rosiers ou de fruitiers : elles peuvent être atteintes de maladies, écartez les feuilles avec des tâches ou qui semblent infestées pour éviter de contaminer les autres plantes.
  • Les feuilles de ciste : elles contiennent de composés dits « allélopathiques » qui restent longtemps dans le compost et qui inhibent la croissance des autres plantes.
Laissez les feuilles de noyer sous l'arbre ! © Daria Katiukha - getty images

Que devez-vous faire au jardin à cette saison ? Voici les 4 étapes incontournables pour entretenir et nettoyer son jardin en automne.