| | | |

ZÉRO-DÉCHET - Pour limiter les emballages plastiques, fabriquez vos propres éponges, pour la cuisine ou la salle de bains, à partir des courges de votre potager.

Vous faites déjà attention à ne pas utiliser trop de sacs plastiques pour vos courses ? Vous achetez des produits en vrac ?

Pour aller encore plus loin dans cette démarche zéro déchet et réduire davantage le volume de vos poubelles, il est possible de fabriquer vous-même vos éponges naturelles... en faisant pousser des courges.

Celles-ci ressemblent à de gros concombres et sont comestibles, mais une fois transformés, ils peuvent vous rendre d'autres services.

Grâce à la robustesse de leurs fibres, les éponges végétales obtenues avec eux permettent de nettoyer et gratter le plan de travail de votre cuisine ou de votre salle d'eau, comme avec des éponges classiques. Elles peuvent également servir dans la salle de bains, pour gommer la peau.

© Getty Images / Eriyalim

Mais, contrairement aux produits achetés en magasin, elles n'ont pas d'emballage en plastique. Vous n'aurez donc plus à jeter des matières non-renouvelables dans votre poubelle. Quand elles ne seront plus utilisables, ces éponges naturelles et biodégradables pourront être mises dans votre composteur.

Mode d'emploi pour réaliser vos éponges végétales

Pour réaliser vos éponges végétales, vous devrez acheter des semences de Luffa Aegyptiaca, autrement appelées courge éponge, et les planter dans votre jardin.

Cette man?uvre se fait en deux-temps. Faites vos semis dans un pot au mois d'avril puis transplantez les dans votre potager, dans une terre riche, bien drainée et exposée au soleil.

Les courges arrivent à maturité au bout de quatre mois. La récolte se fait donc en automne.

Dans un premier temps, il faut laisser tremper les éponges Luffa dans l'eau pendant deux semaines puis, les éplucher, enlever la pulpe et les graines, pour ne garder que les fibres.

Celles-ci peuvent être blanchies en les plongeant dans l'eau bouillante.

La dernière étape consiste à laisser sécher les éponges avant de les découper à la taille souhaitée.

Elles peuvent être conservées et utilisées pendant plusieurs mois à condition de bien les sécher après chaque utilisation, sinon elles risquent de se dégrader et des moisissures peuvent apparaître.

Vous pouvez récupérer les graines des courges pour les replanter l'année suivante. Mais pour cela, veillez à vous procurer pour vos premières plantations des graines reproductibles, c'est-à-dire des graines qui peuvent donner plusieurs générations. Les sachets que vous achetez ne doivent donc pas être estampillés HF1, pour hybrides F1 (variétés non-reproductibles).

Vous pouvez aussi dénicher des graines Luffa Aegyptiaca reproductibles, avec un peu de chance, sur le site d'échange de graines entre particuliers Graines de Trocs ou dans les grainothèques, ces “bibliothèques à graines” qui permettent de conserver la biodiversité des jardins.