| |

DESIGN - Repérée au salon du meuble de Milan, cette ligne de mobilier intelligent fonctionne comme une mini centrale électrique, permettant ainsi d'abandonner votre abonnement électrique.

Dans nos maisons de plus en plus connectées, le besoin en énergie augmente pour tout faire fonctionner. Et si les éléments de demain qui constituent notre intérieur étaient producteurs autonomes d'énergie ?

Le designer François Chambard, qui a déjà réfléchi a un papier peint conducteur d'électricité, a présenté, lors de la 57ème édition du salon du meuble de Milan, une ligne de meubles autonomes qui produisent eux-mêmes leur propre énergie solaire.

Un microgrid au service de la maison

La ligne Patch fonctionne comme un microgrid. C'est-à-dire que les meubles, interconnectés, agissent comme des mini centrales électriques alimentées par l'énergie solaire, distribuée ainsi dans toute la maison.

Une petite batterie est intégrée dans chaque meuble. Elles sont reliées à un panneau solaire, lui-même intégré dans la structure d'un banc, que l'on place à l'extérieur.

© Francis Dzikowski/Otto

Autonome pendant 24 heures sans soleil, chaque meuble peut ainsi alimenter une série de boutons et d'accessoires intégrés, comme des lampes, des prises électriques ou encore des systèmes sonores.

Combinant art, design et technologie, la ligne Patch serait suffisante pour alimenter un petit appartement, sans se brancher sur le réseau électrique, selon ses concepteurs.

Chaque meuble a sa particularité

La commode bleue est composée de 250 tuiles émaillées en verre et interconnectées, un matériau utilisé dans des applications aussi diverses que la joaillerie et l'industrie. Sont inclus une prise de courant et des ports USB.

© Francis Dzikowski/Otto

© Francis Dzikowski/Otto

L'armoire brune est fabriquée d'une cotte de mailles de 200 tubes phénoliques, un vieux type de plastique industriel utilisé à l'époque dans la fabrication des transistors. Et cache un système lumineux et sonore, qui s'active lorsque l'on touche la structure.

© Francis Dzikowski/Otto

La commode rouge, dotée d'un capteur de mouvement, s'illumine en présence d'un individu.

© Francis Dzikowski/Otto

Les fils jaunes fonctionnent comme des rallonges électriques, et le miroir mural peut pivoter seul.

© Francis Dzikowski/Otto

© Francis Dzikowski/Otto

Pour le moment, le concept est unique, mais disponible à la vente avec un prix sur demande. À voir si ce genre d'inventions trouvera dans un futur proche sa place dans nos intérieurs.