|

TRAVAUX - Le pistolet à peinture permet de repeindre une grande surface en très peu de temps. Mais il présente aussi quelques inconvénients. Tout dépend de votre projet !

Tous les ans, la même envie vous taraude, changer la couleur de vos murs. Ou bien, vous venez d'emménager et devez rafraîchir tout votre appartement.

Dans les deux cas, troquer les rouleaux et autres pinceaux contre un pistolet à peinture pourrait s'avérer une très bonne idée. Encore qu'il faille peser le pour et le contre. Nous l'avons fait pour vous.

Les avantages du pistolet à peinture

Les pistolets à peinture sont simples d'utilisation, permettent de peindre facilement des surfaces peu accessibles avec un rouleau, et assurent une finition homogène.

Mais le grand avantage du pistolet à peinture, c'est son efficacité. “Les fournisseurs disent que l'on peut couvrir 15 m2 en 5 minutes”, indique Jean-Philippe La, vendeur expert au rayon outillage du Castorama de Dardilly. “C'est un ordre d'idée, cela peut varier en fonction du type de peinture utilisée et du taux de dilution.”

En effet, avec un pistolet à peinture haute pression, vous raccordez directement le pot de peinture. Mais avec un pistolet à peinture basse pression, il faudra remplir un réservoir avec de la peinture diluée :

  • avec 5 à 10% d'eau, pour de la peinture acrylique (peinture à l'eau),
  • avec 5 à 10% de White Spirit ou, plus écologique, de diluant universel , pour de la peinture glycéro (peinture à l'huile).

Astuce : Pour bien diluer la peinture, Jean-Philippe La recommande de faire un test avec 500 mL de peinture, que vous diffuserez sur un bout de carton. Si la peinture n'est pas assez fluide, vous ajouterez un peu d'eau, sinon vous ajouterez plus de peinture.

Les inconvénients du pistolet à peinture

Pour Quentin, chef de rayon peinture au Castorama de Colmar, le pistolet à peinture est surtout pratique lorsque vous voulez tout repeindre de la même couleur dans un bâtiment neuf.

D'abord, parce que le nettoyage, à l'eau ou à l'huile, est plus long que pour un rouleau ou un pinceau. Vous n'aurez donc peut-être pas envie de le nettoyer plusieurs fois dans la même journée.

Ensuite, parce que le pistolet diffuse un “brouillard” de peinture, il est impératif de protéger toutes les surfaces. Par exemple, si vous voulez repeindre uniquement le plafond, il faudra bâcher les murs, et inversement. De même si vous repeignez les murs, le sol devra être protégé.

L'investissement est aussi plus important : là où un rouleau à peinture coûte maximum 10 euros, un pistolet à peinture coûte entre 80 et 700 euros, selon le niveau de gamme et la puissance, indique Jean-Philippe La.

D'ailleurs, votre choix de matériel dépendra de la peinture que vous allez utiliser, complète-t-il. Pour de la peinture épaisse, monocouche par exemple, vous aurez besoin d'un modèle plus haut de gamme, avec un moteur puissant.

Bon à savoir :

  • un pistolet électrique, basse pression servira uniquement à l'intérieur de la maison.
  • un pistolet à air comprimé, haute pression (plus puissant), pourra servir aussi peinture extérieur.

On utilise plus ou moins de peinture avec un pistolet à peinture ?

Sachez que même avec une peinture dite monocouche, il vous faudra passer deux couches au rouleau. Avec un pistolet à peinture, ce sera trois couches, car la peinture est légèrement diluée. Mais, justement parce que la peinture est diluée et diffusée en couche fine et homogène, vous n'utiliserez pas plus de peinture. Voire même un peu moins !

Alors, que choisir : rouleaux ou pistolet à peinture ?

Si vous avez une grande surface à couvrir, vous gagnerez en temps et en énergie avec un pistolet à peinture. Cela vaut donc la peine d'investir, surtout si vous comptez réutiliser votre machine ! Sinon, allez jeter un coup d'oeil à nos conseils pour réussir votre peinture au rouleau.

Passez à l'action