| |

HISTOIRE - Des panneaux de papiers peints, datant de la Révolution française, ont été découverts sur les murs d'une église de l'Ariège.

Quelle ne fût pas la surprise des restaurateurs en décrochant les panneaux d'un retable de l'église Notre-Dame de la Daurade de Tarascon-sur-Ariège ! Ils sont tombés nez à nez, le 29 juin 2016 avec un panneau de papiers peints, quasiment intact.

Jusque-là, rien de très original. Pourtant, il ne s'agit pas de n'importe quel papier peint. En effet, ce sont des pans de papier peint vergé blanc, recouverts de larges bandes de peinture bleu et rouge, intercalées avec des bandes laissées blanches, symbolisant les couleurs de la République.

Vestiges de la Révolution française

Ce n'est rien de moins qu'un vestige de la Révolution française, datant de 1793, époque où certaines églises,réquisitionnées par les Montagnards, avaient été reconverties en temples de la Raison. Des recherches, menées par les membres de l'association Histoire et patrimoine du Tarasconnais, ont permis de documenter un peu mieux cette période. 

Un registre des délibérations de la commune indique ainsi : “la principale église de cette commune sera consacrée à la raison, à la Liberté et à l'Égalité (...) ce jour-là, les portes de maisons des patriotes, décorées de branches de chêne, seront surmontées d'un drapeau tricolore.”

 

La majorité de ces papiers peints ont été arraché au moment de la réaffectation des bâtiments au culte religieux. L'église de Tarascon-sur-Ariège fait figure d'exception. On imagine que cette église fera l'objet d'une restauration, qui, cette fois, ne coupera pas court à la révolution !