| | | |

ÉCOLOGIE - 15 bouteilles en plastique sont nécessaires pour construire chaque mètre carré de ces drôles d'habitations, dignes du film Le Seigneur des Anneaux.

Les fans de l'univers du Seigneur des Anneaux avaient déjà la possibilité de construire des maisons semblables à des terriers de Hobbits, grâce aux kits de la société Green Magic Homes.

Une autre entreprise américaine permet maintenant d'aller encore plus loin. Non seulement les maisons de Biotekt sont en partie enterrées et recouvertes d'un tapis végétal, mais elles sont aussi plus écologiques.

Les modules préfabriqués qui composent ces maisons bulles sont fabriquées à partir de bouteilles en plastique recyclées. 15 bouteilles sont utilisées pour chaque m2.

Du plastique recyclé pour des maisons plus écolos

Puisque les bouteilles en plastique mettent des centaines d'années à se dégrader lorsqu'elles sont abandonnées dans la nature, Biotekt s'est fixé deux règles, retranscrites sur son site :

  • "Ne jamais utiliser de plastique pour les objets jetables, seulement pour ceux conçus pour durer longtemps."
  • "En même temps, recycler autant de plastique jetable et déjà produit que possible."

"Une maison de 1000 m2 permettrait de recycler 15 000 bouteilles", argumente ainsi l'entreprise.

© Biotekt

Une démarche que l'on ne peut que saluer, même s'il est toujours possible d'aller plus loin. On pense bien sûr aux eartships, ces habitations construites en pneus et en canettes. Pour ces habitations, les déchets récupérés sont réutilisés tels quels, ce qui évite d'utiliser de l'énergie pour leur transformation.

Des murs isolés avec des sacs de terre

Les maisons de Biotekt ont l'avantage d'être faciles à construire. Les murs préfabriqués sont montés sur une dalle de béton. Cette structure imperméable est ensuite recouverte de sacs de terre et de plantes.

Une technique qui permet d'isoler la maison. Si cette dernière est conçue pour utiliser l'énergie solaire passive, grâce à des fenêtres orientées au Sud et un vitrage performant, il pourrait même ne plus y avoir besoin de chauffage.

© Biotekt

Pour la construction en elle-même, l'entreprise annonce un coût global de 100 dollars (91 euros) par mètre carré seulement, dont 45 à 55 dollars (41 à 50 euros) pour les murs en plastique recyclé. Avis aux amis de Bilbo, Biotekt livre aussi en Europe.

© Biotekt